Hier matin 28 Février, les chaussées étaient désertes à Montpellier [VIDEO]. Aucune voiture, aucun bus ni tramway ne pouvait circuler en raison des importantes chutes de neige [VIDEO] de la nuit précédente. Entre 10 et 20 centimètres de poudreuse ont recouvert la ville, déclenchant tantôt l'amusement des habitants, tantôt leur colère. Les plus furieux ont rapidement déploré l'absence de réaction de la municipalité et des services publics, qui ont anticipé peu de mesures pour dégager les rues et faciliter la circulation. "C'est un phénomène exceptionnel qui se produit tous les trente ou quarante ans", s'est justifié le maire Philippe Saurel à l'AFP, ajoutant que même Météo France n'avait pas prévu une telle quantité de Neige.

Le département de l'Hérault avait toutefois été placé en vigilance rouge.

"On se croirait dans un pays sous-développé", peste un Montpelliérain dans l'impossibilité de se rendre sur son lieu de travail. Sur les pavés de la Place de la Comédie, au milieu des artères centrales de la commune, les chutes sont nombreuses. Vers 10 heures, une déneigeuse a enfin été dépêchée sur place, mais il a fallu plusieurs heures de travail aux agents de la voirie pour parvenir à dégager les principales avenues. La Métropole ajoute que plus de sept tonnes de sel avait pourtant été déversées avant l'arrivée de la neige dans le centre de Montpellier.