Le 23 mars, une cagnotte a été créée pour soutenir les cheminots grévistes qui protestent contre l'ouverture à la concurrence des lignes de trains. A ce jour, elle totalise presque 300 000 euros ! C'est le sociologue Jean-Marc Salmon qui est à l'origine de cette initiative sur la plateforme Leetchi. il est soutenu par d'autres personnalités comme les écrivaines Geneviève Brisac et Annie Ernaux, le philosophe Etienne Balibar, ou encore le romancier Didier Daeninckx.

Le bras de fer contre le pouvoir

Pour les premiers contributeurs, cette démarche s'explique : "Les cheminots défendent un bien commun, une entreprise de service public que le gouvernement souhaite faire évoluer en société anonyme".

Alors que les premières négociations entre les syndicats et le gouvernement se sont soldées par un échec jeudi dernier, le gouvernement ne peut a priori pas compter sur la pression des usagers que se rangent du côté des cheminots malgré les inconvénients engendrés par le mouvement. Sur le site Mediapart, de nombreux intellectuels de gauches soutiennent la mise en ligne de cette cagnotte pour indemniser les cheminots qui sacrifient leurs salaires en faisant grève à partir du 3 avril jusqu'au mois de juin 2018.

Ne manquez pas notre page Facebook!