Ce lundi 11 juin, Frigide Barjot – qu'il convient désormais d'appeler Virginie Tellenne, son véritable nom – a fait part, sur Twitter, de son soutien à la dépénalisation universelle de l'homosexualité auprès du Comité Idaho France, créateur de la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, qui se déroule chaque année le 17 mai.

Cette initiative, qui mérite pourtant d'être saluée, a été très mal accueillie par certains internautes particulièrement virulents et agressifs.

La plupart d'entre eux ne veulent pas oublier le combat qu'elle a mené, avec la Manif pour tous, contre la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe.

Aujourd'hui, Frigide Barjot est présidente de l'Avenir pour tous, un mouvement beaucoup plus respectueux des droits pour les couples homosexuels, qui est favorable à une PMA éthique et totalement opposé à la légalisation de la GPA.

Un dialogue indispensable pour apaiser les tensions

En acceptant son soutien, le Comité Idaho France a pourtant fait preuve d'une grande sagesse, en ouvrant le dialogue avec l'ex-égérie de la Manif pour tous. Il s'est également attiré les foudres de certains internautes. C'est uniquement avec le dialogue, respectueux des parties en présence, que les choses peuvent avancer...

Le 17 mai dernier, à l'occasion de la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie, Alexandre Marcel, ex-président du Comité Idaho France, avait été invité sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste, présentée par Cyril Hanouna.

Il avait demandé Grégory, son compagnon, en mariage, en direct devant des centaines de milliers de téléspectateurs. Un moment particulièrement émouvant. Des internautes lui ont reproché de faire du pinkwashing, afin de dédouaner Cyril Hanouna de toute (supposée) homophobie.

L'année dernière, une séquence diffusée lors d'un prime de Touche pas à mon poste – jugée homophobe par des téléspectateurs et signalée au CSA – avait fait couler beaucoup d'encre.

Le CSA a infligé une amende de 3 millions d'euros à la chaîne de télévision C8.

L'animateur vedette du groupe Canal+, propriétaire de C8, avait très rapidement fait son mea culpa, en présentant ses excuses aux personnes qui avaient été choquées et blessées par cette séquence.

Le Comité Idaho France n'a plus aucune preuve à apporter quant à ses actions de terrain contre l'homophobie, tant au niveau national qu'international.

Beaucoup de personnes semblent l'oublier. En 2013, Alexandre Marcel, son ex-président, avait beaucoup fait parler de lui en ayant le courage d'affronter Christine Boutin sur un plateau de télévision, avec un sens de la répartie particulièrement affûté.

En France, le mariage pour tous a été légalisé, il y a 5 ans. Il est grand temps d'ouvrir la voie au dialogue, avec des interlocuteurs de tous bords qui l'acceptent sincèrement, y compris avec Frigide Barjot ou Cyril Hanouna.

Les tensions doivent s'apaiser pour faire face aux enjeux à venir, en matière de bioéthique notamment.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite