Dans l'après-midi du samedi 2 juin, Kévin a été victime d'un guet-apens et tué d'une vingtaine de coups de couteau dans un parc de Mourmelon-le-Grand (Marne). Le lycéen de 17 ans était en promenade avec sa petite amie O. lorsqu'ils ont été agressés par un individu. Après enquête des gendarmes, il s'est avéré que le crime était prémédité par A., un jeune homme qui fréquente le même lycée que Kévin, et sa compagne. Après avoir été placés en garde à vue, les deux présumés complices se rejettent la faute, mais selon les premiers témoignages, l'agresseur aurait agi par amour pour O.

A. a-t-il tué par amour ?

Alors que la petite amie de Kévin nie toute implication dans le meurtre, l'agresseur a avoué avoir tué le jeune homme à la demande de O. Le meurtrier, décrit comme "plutôt drôle et gentil", n'a pas un profil de jeune homme violent même s'il publiait beaucoup de photos d'armes sur les réseaux sociaux, comme l'indiquent ses camarades de classe. Kevin et sa "presque petite amie", comme elle s'est qualifiée auprès des enquêteurs, avaient des relations compliquées depuis l'automne 2017. Kevin en avait marre d'être "mené en bateau et souffrait de cette relation" ont confié deux amis. De son côté, O. aurait avoué à A. être harcelée par Kévin. Le mis en cause dans le meurtre du lycéen aurait voulu alors se débarrasser de Kévin à la demande de sa petite amie, de qui il était aussi amoureux.

Ne manquez pas notre page Facebook!