Ce lundi 30 juillet, l'Assemblée a adopté la loi interdisant l'utilisation des téléphones portables dans les écoles. Si pour l'instant ce nouveau texte de loi concerne uniquement les écoles maternelles, primaires et les collèges, des sénateurs souhaitent aller encore plus loin en interdisant les smartphones dans les lycées.

Plus de liberté pour les lycéens

En se penchant sur ce dossier, le Sénat a émis un avis favorable en votant en début de mois un amendement visant à étendre l'interdiction du portable dans les lycées qui le souhaitent.

Cependant, cet amendement ne prévoit pas une interdiction totale et autorise la direction de chaque lycée à prendre les mesures qui lui conviennent. Pour Catherine Morin-Desailly, la présidente de la commission, il se s'agit pas de "nier l'évolution technologique, mais de revoir les bonnes conditions de travail et d'apprentissage dans le cadre scolaire". Les établissements pourront définir, dans leur règlement intérieur, les modalités d'usage des téléphones portables pour leurs lycéens.

L'idée est d'en limiter l'utilisation dans les salles de classe et dans les cours de récréation. Un tour de force lorsqu'on sait que la plupart des adolescents sont accros au téléphone portable.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite