Sophie Le Tan n'a plus donné signe de vie depuis qu'elle a répondu à une annonce immobilière le vendredi 7 septembre. C'est en se rendant seule sur les lieux du rendez-vous que la jeune femme de 20 ans serait tombée dans un guet-apens mis en place par un multirécidiviste. En effet, après avoir retrouvé la trace du principal suspect, les enquêteurs ont relevé des traces d'ADN de la disparue dans son appartement. Jean-Marc Reiser, est un homme de 58 ans à la personnalité inquiétante. De plus, l'individu a à son actif plusieurs chefs d'accusation pour viols et possession d'armes.

Une battue citoyenne a été organisée

Si le principal suspect est actuellement écroué, il se mure pour l'instant dans le silence. A Bischheim, au nord de Strasbourg, une battue est organisée par les habitants de la région pour tenter de retrouver la trace de Sophie Le Tan. Dans ce lieu proche du domicile de Jean-Marc Reiser, une quinzaine de personnes ont participé aux recherches afin d'aider la police dans son enquête.

Jeudi 20 septembre dans la matinée, un tee-shirt de femme noire de taille XS a été retrouvé dans un arbre. Après avoir été avertie, la police a sécurisé le périmètre pour approfondir les recherches dans ce secteur.

Ne manquez pas notre page Facebook!