Jeudi dernier, dans le comté de Clayton, en Géorgie, un jeune garçon de deux ans s'est donné la mort avec l'arme de poing de son père. Alors que ce dernier était en train de dormir, son fils a mis la main sur un pistolet chargé, caché sous l'oreiller. Le coup est parti, le petit garçon a été touché. Le père ne s'est pas réveillé et la maman dormait dans une autre pièce, d'après les déclarations de la police.

Le petit garçon se serait faufilé dans le lit de son papa et aurait commencé à fouiller. Autour de l'oreiller de son père, il trouve une arme de poing, chargé et non verrouillée. Il joue avec et malheureusement, il se tire dessus. L'enfant est alors emmené en urgence à l'hôpital. Malgré tous les efforts de l'équipe médicale, le garçonnet décède peu de temps après son arrivée, d'un arrêt cardiaque.

Scott Stubbs, le porte-parole de la police, a annoncé lors d'une conférence de presse qu'il s'agissait d'une 'situation regrettable et dévastatrice'. Les parents, encore sous le choc, sont coopératifs. Aucune plainte n'a été déposée, mais une autopsie sera réalisée par un médecin légiste.

Déjà 19 morts ce mois-ci

Le 8 novembre dernier, un petit garçon de 3 ans s'était accidentellement tué. Fils d'un officier de police de Camden, son père était en service quand le drame s'est produit. Jessica Faulkner, sa maman, se trouvait seule avec son fils le jour du drame. Alors qu'elle était aux toilettes, elle a entendu un coup de feu. Son fils avait trouvé une arme chargée dans la chambre et s'était tiré une balle dans la tête.

Mercredi, un autre garçon de deux ans a été retrouvé mort dans un appartement à Birmingham. D'après les déclarations de son arrière-grand-mère, le jeune se serait tiré une balle aussi tôt après avoir trouvé une arme à feu. Pour le moment, cette hypothèse n'a pas été confirmée par la police, pour autant, elle rappelle à la population de faire attention avec les armes.

Un lourd bilan aux États-Unis

1.7 million d'enfants aux Etats-Unis vivent dans des maisons avec des armes chargées, selon l'Institut de recherche de l'hôpital pour enfants de Philadelphie.

En réalité, on estime qu'un enfant meurt environ tous les deux jours d'un accident d'arme à feu. 'Nous encourageons toujours tout le monde, que vous ayez de jeunes enfants ou toute personne pouvant avoir accès à une arme à feu, à prendre les précautions nécessaires pour la sécurité de cette arme à feu' a déclaré Scott Stubbs.

Depuis le début de l'année 2018, le Gun Violence Archive a recensé 587 enfants tués ou blessés par balles.

Et il ne se passe quasiment pas un jour sans que ce nombre augmente...

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite