Les trois enfants sont âgés entre quatre et dix ans. Ils ont vécu un calvaire pendant deux ans. Un calvaire qui a pris fin récemment, quand sept membres de leur famille, allant de la mère à l'oncle, en passant par la grand-mère, ont été mis en examen.

Ils sont accusés d'actes pédophiles sur ces trois jeunes enfants. Ils sont mis en examen pour viols, agressions sexuelles imposées, violences par personne ayant autorité, non-assistance, corruption et non dénonciation de mauvais traitements.

Les accusés sont âgés entre 30 et 64 ans

Les victimes sont deux petites filles (quatre et sept ans) et leur demi-frère (dix ans). Ils ont été placés en janvier 2018 en foyer après que l'aide à l'enfance soit intervenue pour maltraitance. Ils étaient cependant loin de s'imaginer de l'enfer vécu par les trois jeunes enfants.

L'aîné des trois enfants avait fini par se confier à sa famille d'accueil. Il leur a alors indiqué qu'il s'était fait violer à plusieurs reprises par sa propre mère. La famille d'accueil prévient la police qui, au cours de son enquête, finira par mettre en examen sept membres de la famille des enfants.

Ils sont âgés entre 30 et 64 ans et font partie de la famille proche des trois victimes.

Le beau-père à l'origine du calvaire

La situation aurait débuté quand la mère des enfants s'est mise en couple avec son petit-ami, beau-père des victimes. Cet enfer qu'ils ont vécu pendant deux ans a eu des conséquences sur le santé, puisqu'ils souffrent d'un retard du développement et de troubles du comportement.

Cependant, depuis qu'ils ont été mis à l'abri de leurs bourreaux et qu'ils grandissent autour de gens aimants, ils évoluent favorablement et sont en bonne voie de guérison. Mais il faudra du travail pour que leur stress post-traumatique disparaisse.

Les coupables de ces actes ignobles sont désormais en attente de leur jugement. Mais cette affaire fait grand bruit à Grenoble et le procès risque fort d'être suivi par une bonne partie de la population, indignée par ces actions odieuses.

Récemment, en Angleterre, un homme qui a avoué ses penchants pédophiles à son ami a été tué par celui-ci, ulcéré par la découverte du secret de son ami.

On ne peut ici que reconnaître la force de frappe de l'aide à l'enfance qui a pu sortir de cet enfer les trois jeunes victimes et on espère qu'elles évoluent au mieux, désormais loin de cette maison où elles ont vécu des horreurs qu'elles auront du mal à oublier.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite