Les français peuvent avoir des idées bien reçues sur tout ce qui concerne l'adoption des Animaux de compagnie en France. Mais à travers des études, des statistiques, les résultats sur ce qui entoure ces adoptions sont surprenants. Il y a plus de gens qui travaillent, qui ont une vie citadine à notre époque, qui partent en voyage et qui se consacrent à des sorties, les études, une carrière professionnelle.

Par conséquent, nous pouvoir voir par exemple que le chien n'est plus en tête des animaux de compagnie les plus adoptés. Qui sont les français qui possèdent un animal de compagnie ? Comment la population dans son ensemble perçoit les animaux de compagnie ?

Un français sur deux possède un animal de compagnie

On prétend que le chien est le meilleur ami de l'homme. Le chat, pas toujours bien perçu dans l'imaginaire collectif, arrive en tête devant devant le chien selon les statistiques d'adoption datant de 2015. De plus l'animal le plus en vogue chez les français est le poisson d'aquarium. Les petits mammifères et les oiseaux connaissent un léger succès aussi. L'adoption des reptiles commence à se démocratiser, notamment celle des "NAC", ces animaux provenant de divers pays exotiques.

Les parisiens et les citadins sont favorables à l'accueil d'un petit compagnon chez eux. Dans les communes de moins de deux mille habitants, le chien connait un grand succès pour être accueilli chez les foyers familiaux. Parmi les causes qui poussent une personne a adopter un animal en France, on retrouve l'envie de recevoir de l'affection, l'envie de satisfaire une passion, la nécessité de participer à l'éducation d'un enfant ou le besoin de combler la solitude. Si les adoptions sont en hausse, les abandons aussi. Le comportement de l'animal (notamment celui du chien), les déménagements et les naissances sont les premières causes de l'abandon.

Comment sont perçus les animaux par l'ensemble de la population ?

Les familles ne sont pas toujours bien au courant de ce que peut représenter un animal de compagnie en terme de vie quotidienne sur la durée. Les personnes vivant seules ou en petit comité ont plus de chances de rendre heureux les animaux. Selon plusieurs études, beaucoup de foyers familiaux perçoivent le nouvel arrivant comme un «cadeau». Celui-ci nécessite néanmoins de véritables dépenses par an : nourriture, soins vétérinaires, soins au foyer, jouets, médicaments (parfois) et bien sur du temps passé avec lui.

Il faut y laisser parfois plus de 1000 euros par an. Les animaux ont été reconnus comme des être sensibles dans le code civil depuis 2015. La moitié des français possédant un animal de compagnie déclare y être attaché et considère l'animal comme un enfant.

L'autre moitié ne doit pas voir les choses de la même manière. Le chien est tout de même très bien accueilli chez les familles vivant en milieu rural. Il faut dire que c'est sans doute le meilleur milieu pour le rendre heureux. Cela prouve aussi une forme de réalisme dans l'esprit de certaines personnes.

Les citadins qui vivent dans les grandes villes habitent le plus souvent dans des maisons simples ou dans des appartements. On peut donc conclure que les résultats de certaines études et de certains statistiques concernant l'adoption des animaux sont logiques et réalistes.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite