Cette édition 2019 des Green Awards devrait séduire un large public avec la thématique de la biodiversité. Cette 8ème édition sera percutante puisque 420 films ont été reçus en présélection. Il y en aura donc pour tous les goûts, et le site de ce 8ème festival rassemblera 400 professionnels de laudiovisuel écolo. Au programme, de nombreuses projections, pour le grand public, les professionnels et les scolaires, des rencontres et des espaces de sensibilisation.

Publicité
Publicité

La célèbre navigatrice Isabelle Autissier est la marraine de ce 8ème festival du Cinéma à Deauville. Une belle tête d'affiche et une femme qui défend l'écologie et la planète, pour sensibiliser le grand public.

Car les organisateurs entendent, cette année, promouvoir l'audiovisuel écolo. Le choix de ce thème avait été réalisé bien avant les résultats des dernières élections européennes, qui ont révélé la sensibilité verte de nombreux français, soucieux de défendre la planète.

Publicité

"Chaque année, le festival reçoit davantage de films, et, depuis 2012, valorise l'écologie sur grand écran" assurent Georges Pessis et François Morgant, fondateurs du festival, contactés par téléphone. Comme le confient les chevilles ouvrières de cette nouvelle édition, "le festival permet des rencontres très professionnelles entre les réalisateurs de nombreux pays, mais il s'adresse aussi au grand publics, avec de nombreuses séances gratuites ouvertes à tous."

Les rendez-vous de Deauville se démocratisent

Il y a d'abord le poids des chiffres pour cette édition 2019 : un record de 420 films issus du monde entier en compétition.

Il y a ensuite le choc des images, grâce à des réalisateurs soucieux de sauver la planète, de réveiller les consciences par l'image. Car le festival de Deauville 2019 veut surprendre par sa sélection, son originalité, sa diversité.

Ici, le public pourra découvrir un programme riche, avec la la projection d'une centaine de films. Lors des projections, les spectateurs rencontreront les réalisateurs français et étrangers, leurs équipes de tournage, et des échanges sont prévus, comme lors des précédentes éditions.

Il est également prévu un retour sur la campagne YouTube #OnEstPrêt par Magali Payen, coordinatrice du projet. Sans oublier des séances de pitch par de jeunes réalisateurs. Autre originalité, qui devrait être appréciée du grand public : des ateliers et masterclass d’acteurs avec Ecoprod, WWF, Audiens…

Le festival axé sur la protection du vivant

Les organisateurs du festival ont aussi misé sur plusieurs projections spéciales offertes au grand public et aux scolaires, afin de bien marquer cette ouverture vers le plus grand nombre, vers ceux aussi qui ont des budgets modestes.

Publicité

Bien entendu, l'aspect régional de ce festival sera marqué et ponctué par une soirée organisée autour de la biodiversité en Normandie, et devrait rassembler, outre le grand public, plusieurs dizaines d’élus locaux. Sans oublier l'organisation de quatre tables-rondes autour d’experts, et consacrées à la Biodiversité.

Dans une France où la bataille marquée par les mouvements syndicaux se poursuit, [VIDEO], où des "couacs" ministériels sont observés lorsqu'à Trappes la secrétaire d'état à l'égalité Marlène Schiappa est interdite de café, le 8ème festival de Deauville constitue une bouffée d'air frais et un message d'espoir.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite