Deux personnes se retrouvent lourdement blessées après une attaque à l’arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo, dans le XIe arrondissement de Paris. Le journal satirique a déjà été le théâtre des attentats de janvier 2015. Ces attentats à l’époque perpétrés par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly avaient causé à l’époque la mort de 17 personnes au total.

Les faits se sont déroulés dans la matinée de ce vendredi 25 septembre. Selon la préfecture de police de Paris, quatre personnes au total ont été touchées par cet acte terrible. Deux personnes seraient en "urgence absolue". Ils travailleraient au sein de l’agence de presse Premières Lignes’. Cette société de production est connue notamment pour avoir réalisé des émissions d’investigations telles que "Envoyé Spécial" ou "Cash Investigation" sur France 2.

Un suspect interpellé

Un individu aurait été interpellé dans la capitale près de l’opéra Bastille aux alentours de 12h45. L’homme a été repéré en raison des traces de sang qu’il présentait sur les vêtements. Selon la police, il aurait pour l’instant agi seul.

Une cellule de grise ouverte

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, vient de rentrer en urgence place Beauvau après un déplacement en Seine-Saint-Denis.

De son côté, le premier ministre Jean Castex s’est également rendu dans la cellule de crise pour évoquer la situation avec son gouvernement.

Un important dispositif de sécurité

Le périmètre des anciens locaux de la rédaction de Charlie Hebdo est bouclé. La préfecture de police de Paris demande à la population d'éviter le secteur du lieu de l’attaque.

Une intervention de police est actuellement en cours. Sur place, les policiers ont retrouvé un hachoir dans un sac. L’enquête est confiée pour l’instant au parquet de Paris et à la brigade criminelle.

Les écoles, crèches et maisons de retraite ont été bouclées par la mairie du XIe arrondissement par mesure de sécurité.

Egalement, des écoles ont été confinées dans cette zone mais aussi dans IVe et le IIIe arrondissement de la capitale.

Le 7 janvier 2015 : l’attentat perpétré par Al-Qaïda

L’attentat du 7 janvier 2015 avait été revendiqué à l’époque par Al-Qaïda. Deux hommes, les frères Kouachi, sont tenus responsables de cette attaque à main armée qui avait paralysé la France. Le groupe terroriste a récemment lancé de nouveaux appels pour s’en prendre à nouveau à Charlie Hebdo. En effet, le journal satirique a republié des caricatures du prophète Mahomet, juste avant le début du procès des attentats de janvier 2015. Depuis le 2 septembre dernier, le procès des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015 se tiennent devant la cours d’assises de Paris.

Ils concernent les attaques envers Charlie Hebdo, la policière Clarissa Jean-Philippe et la prise d’otages de l’Hyper Casher. Au total, 17 personnes ont perdu la vie dans ce terrible attentat.

Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!