6ème journée de Ligue 1 en ce samedi de septembre et c'est déjà la crise à l'Olympique de Marseille. Les résultats ne sont pas au rendez-vous en ce début de saison alors que tous les prétendants au podium (PSG, Monaco, OL, Bordeaux, Saint-Etienne) sont dans leurs temps de passage prévus. Mais le plus grave est que le fond de jeu de l'équipe olympienne et la qualité qui devrait en découler est quasi inexistante.

Top 5 sur le papier

La plupart des spécialistes du ballon rond s'accordent à dire que la sauce ne prend pas malgré la qualité de l'effectif. Sur le papier, Marseille possède une bonne équipe capable de rivaliser avec les grosses écuries habituelles et peut sans prétention viser les places européennes voire le podium synonyme de qualification en Ligue des Champions.

Les joueurs internationaux comme Dimitri Payet, Florian Thauvin et Steve Mandanda et les recrues estivales (Valère Germain, Aymen Abdennour, Luiz Gustavo) ont un QI football largement supérieur à la moyenne pour briller dans le championnat français. Mais, au vu des dernières prestations en Ligue 1 (Monaco, Rennes, Angers) et en Europa League (NK Domzale et Konyaspor), les marseillais sont plus proches d'un niveau National que d'un top 5 en Ligue 1.

La faute à qui ?

Comme trop souvent, l'entraîneur Rudi Garcia est montré du doigt. Ce qui est sûr, étant donné que ce dernier est en place depuis maintenant 11 mois et qu'il a validé l'ensemble des recrues de son effectif, c'est qu'il a sa part de responsabilité dans ce début de saison. Schéma tactique ? Joueurs pas à leur poste ? Quoi qu'il en soit, il est le chef d'orchestre d'une symphonie qui ne prend pas et qui semble indigeste au vue du peu d'engagement des joueurs sur le terrain.

Replacements approximatifs et duels perdus semblent être une nouvelle coutume au Vélodrome.

Match couperet contre Amiens

Après la grève des supporters marseillais [VIDEO] lors de la réception de Konyaspor [VIDEO] au Vélodrome il y a 3 jours lors du premier tour de l'Europa League (et le triste record de 8649 spectateurs, plus basse affluence au Vélodrome), Rudi Garcia et ses hommes n'ont plus d'autre chose que d'aller chercher la victoire à Amiens pour engranger des points et remonter au classement en attendant des jours meilleurs.

Chose faite mais sans la manière puisque l'Olympique de Marseille s'impose 2 buts à 0 à l'extérieur face à Amiens (actuel 17ème au classement) grâce à un doublé de Clinton Njié en début de seconde période.

L'OM remonte ainsi à la 6ème place du classement à 3 points du podium mais rien n'est réglé. A eux de faire le job pour mériter leur statut.