Le PSG connaît un début de saison très agité sur le plan médiatique. Après un mercato de folie, le club parisien a réussi son début de saison. Avant d'affronter Montpellier, les hommes d'Unai Emery comptent déjà 7 victoires en autant de matchs, toutes compétitions confondues. Un résultat plus que satisfaisant et visiblement à la hauteur des attentes de l'équipe dirigeante bien décidée à faire entrer Paris dans une autre sphère. Toutefois, malgré ce début de saison idyllique, des ombres au tableau sont apparues en quelques jours. Toutes ou presque ont à voir avec la nouvelle recrue star du Paris Saint-Germain, le brésilien Neymar.

Le PSG face au "penaltygate"

Les ennuis pour Paris commencent dimanche dernier avec la rencontre face à l'Olympique Lyonnais.

Rien à voir avec le score du match qui donne trois points de plus au club de la capitale (2-0), c'est un autre fait de jeu qui retient toute l'attention. Dix minutes avant le coup de sifflet final, l'arbitre désigne le point de penalty après une faute dans la surface lyonnaise. Tireur désigné cette saison, Edinson Cavani se voit disputer le ballon par son coéquipier Neymar. L'embrouille entre les deux joueurs se poursuit dans le vestiaire et des invectives sont échangées [VIDEO]. Il faudra l'intervention de Dani Alves pour calmer les esprits. La MCN connait sa première fissure [VIDEO]. Au club le mot d'ordre est donné de mettre fin à cette querelle et de rassurer les médias sur cet épisode. Rappelons que Neymar n'en est pas à son coup d'essai puisqu'une histoire similaire l'avait poussé à être sanctionné lorsqu'il évoluait à Santos.

Son entourage était alors intervenu pour lui commander d'évoluer dans son comportement. Gageons que Neymar père a dû se rappeler au bons souvenirs de son fils une fois de plus.

Champions League, Neymar touché

Désireux d'apaiser les tension et assumant son rôle de grand-frère auprès de la pépite auriverde. Le latéral du PSG Dani Alves a véritablement mis du sien pour calmer le jeu et ramener l'osmose au sein d'un vestiaire fracturé. L'ancien joueur de la Juventus a pris sur lui d'inviter l'ensemble de l'effectif au restaurant afin de resserrer les liens. Une initiative saluée par son coach Unai Emery en conférence de presse. L'addition a dû être sacrément corsée pour l'expérimenté brésilien mais c'est bien là le prix de la cohésion de groupe. Dernier rebondissement en date dans le dossier Neymar, une légère blessure au pied droit l'empêchera d'affronter Montpellier samedi à 17h. Véritable pierre précieuse pour Nasser Al-Khelaïfi, le joueur aurait pu être sur la feuille de match, mais la direction a préféré préserver son joyaux. Ainsi, Neymar devrait normalement être totalement opérationnel pour le choc de Champions League face au Bayern Munich. Une semaine délicate à oublier pour la recrue phare de l'été qui espérons le, retrouvera le goût de briller sur le terrain par sa technique plutôt que par ses frasques.