Elle nous avait poussé à rêver lors de la dernière édition de Roland-Garros affichant crânement ses ambitions et son large sourire. Pourtant Kristina Mladenovic termine la saison sur un bien triste record avec une dixième défaite et élimination d'affilée ce mercredi en marge du tournoi de Moscou. "Kiki" a explosé en plein vol à la fin de la période estivale. Subissant moqueries et reproches de la part des médias et sur les réseaux sociaux, la Française traverse peut-être la pire période de sa carrière. Un accident de parcours interminable qui laisse stoïques les commentateurs à un moment où sa compatriote (et rivale) Caroline Garcia vient d'accrocher une historique place qualificative pour les Masters de Singapour.

Fatigué physiquement mais surtout psychologiquement, Mladenovic aura vécu une saison folle connaissant à la fois son meilleur classement et une chute vertigineuse depuis les sommets.

Mladenovic sur la corde raide

La saison 2017 s'achève petit à petit avec les derniers tournois avant le sommet WTA de Singapour réunissant les huit meilleures joueuses au ranking de l'année. Longtemps Kristina Mladenovic a pu prétendre à un ticket pour le prestigieux finish. Malheureusement pour elle après une période prolifique sur terre battue (avec notamment un 1/4 à Roland-Garros), la Française a littéralement craqué. Nerveuse, à fleur de peau, la jeune joueuse de 24 ans n'y arrive plus. Les chiffres sont accablants et attestent de la spirale négative traversée par la 13e joueuse mondiale.

Dix défaites d'affilée et une statistique qui en dit long : seulement un set remporté sur les 20 derniers. Aïe...

Le break n'aura servi à rien

Usée sur tous les plans, la numéro 1 française avait pourtant opté pour un break de deux semaines le temps de recharger les batteries et de revenir au fondamentaux. Cela n'aura pas suffit et la question reste insolvable. Qu'arrive t-il à Kristina ? Décrié par certains professionnels pour son côté répétitif et aliénant, le Tennis est un sport parmi les plus exigeants sur le plan mental. Cible des moqueries, Mladenovic vivrait mal un manque d'amour et d'intérêt perceptible. Pour preuve, le blocage sur son compte Twitter des news cyniques du groupe humoristique FFL (fédération française de la loose) dont elle est régulièrement la cible. Face à des adversaires largement à sa portée, la joueuse semble absente et incapable de trouver les ressources pour reverser la situation. Sa dernière contre-performance en date au second tour du tournoi de Moscou (dont elle était pourtant la tête d'affiche) est symptomatique de son état actuel. En grande détresse sur son service (seulement 49% de premières balles et surtout 16 doubles fautes) et complètement dépassée par la 100e joueuse mondiale, la biélorusse Aliaksandra Sasnovich, "Kiki" touche le fond. Qui sera en mesure de ressusciter la chouchoute des supporteurs français? La question est posée comme on lance une bouteille à la mer...