L'Olympique lyonnais peut aborder sereinement la trêve hivernale. Les hommes de Bruno Genesio remplissent pour le moment presque parfaitement leur part du contrat. Le club est toujours en course en Europa League (dont la finale aura lieu chez lui au Groupama Stadium) mais également en Ligue 1. Derrière un Paris Saint-Germain visiblement au dessus des débats, le club de Jean-Michel Aulas veut prétendre à une deuxième place directement qualificative en Champions League, au nez et à la barbe de l'AS Monaco et de l'Olympique de Marseille. Pour cela il fallait déjà l'emporter ce weekend lors de l'Olympico, ce qui fut chose faite, puis lors du dernier match de l'année civile face à des toulousains en perdition.

Le contrat est là aussi rempli puisque les joueurs de Bruno Genesio s'imposent 2 buts à 1. Une victoire néanmoins à la naissance de nouvelles polémiques notamment grâce à un penalty litigieux provoqué par Mariano Diaz

Le penalty de la discorde

Nous sommes en première période, peu avant la demi-heure de jeu. Alors qu'il file au but, Mariano Diaz s'écroule dans la surface après un contact peu évident avec le portier toulousain Alban Lafont. La chute de l'international dominicain est impressionnante et probablement exagérée. Les toulousains, comme une partie des observateurs, crient à la simulation. Pourtant l'arbitre François Letexier désigne sans hésiter le point de penalty. Ce dernier est transformé par Nabil Fekir. Lyon l'emportera au final 2 à 1 mais il n'en fallait pas plus pour voir la légende du "penalty pour Lyon" revenir sur les réseau sociaux.

Pierre Ménès n'est pas d'accord

Cette légende née la saison dernière veut que les arbitres se montrent plus complaisants avec l'Olympique lyonnais que les autres clubs lors des joutes de Ligue 1 en accordant un certain nombre de penaltys à l'équipe.

Le chroniqueur Pierre Ménès [VIDEO], connu pour ses interventions musclées, est revenu sur cet épisode. "Lyon s’est imposé à Toulouse avec un péno cadeau pour une simulation à la limite du ridicule signée Mariano. Je ne comprends même pas qu’un arbitre puisse encore accorder ce genre de penalty. Et c’est un peu contrariant que ce soit en faveur de Lyon, car cela va encore accréditer la fameuse légende", a déclaré sans pincettes le journaliste. Ses dernières sorties [VIDEO] risquent bien de ne pas lui attirer que des amis sur les bords du Rhône même si les supporters lyonnais eux-même se sont montrés dubitatifs sur l'issue de cette action.