La révolution à la tête du #XV de France était attendue depuis plusieurs jours, elle est désormais officielle. Exit Guy Novès, #Jacques Brunel est le nouveau sélectionneur de l'équipe de France de #Rugby. Président de la Fédération Française de Rugby, Bernard Laporte a confirmé la nouvelle ce mercredi en milieu de journée à l'occasion d'une conférence de presse, assurant que « Guy Novès n'était plus l'homme de la situation ». Guy Novès [VIDEO], qui avait pris la succession de Philippe Saint-André en 2015 après une Coupe du monde où les Bleus avaient atteint les quarts de finale, devient donc le premier sélectionneur limogé de l'histoire du XV de France.

L'ancien coach du Stade Toulousain paye des résultats médiocres, notamment en 2017 où les Bleus ont enchaîné six défaites et un match nul à domicile face au Japon. C'en était visiblement trop pour Bernard Laporte, dont Guy Novès n'a jamais été le choix. En effet, l'entraîneur le plus titré du rugby français avait été choisi par Pierre Camou et son équipe, avant l'élection de Laporte à la tête de la FFR. Si ce dernier a d'abord souhaité laisser du temps à Novès, les résultats l'ont poussé à agir et à changer de sélectionneur, pour privilégier un profil dont il est plus proche et dont il loue l'expérience.

Jacques Brunel ancien adjoint de Bernard Laporte

C'est donc Jacques Brunel qui a été choisi pour reprendre le XV de France. Un choix tout sauf surprenant de la part de Bernard Laporte, puisque Brunel était son adjoint lorsqu'il occupait le poste de sélectionneur.

Les deux hommes sont proches et cette relation de confiance devrait permettre d'avoir plus de sérénité autour du XV de France. Jacques Brunel, 63 ans, est un visage bien connu du rugby français. Ancien entraîneur d'Auch, de Colomiers, de Pau ou encore de Perpignan, le natif de Courrensan possède également une solide expérience internationale, au poste d'entraîneur des avants de l'équipe de France, mais aussi en tant que sélectionneur de l'Italie de 2011 à 2016. Depuis cette saison, Jacques Brunel occupait le rôle de manager du côté de Bordeaux-Bègles. « Il ne me dit plus rien Bernard Laporte... Cela fait des années qu'il ne me dit plus rien. Depuis qu'on s'est quittés. Avant quand il n'avait pas d'occupations, alors il m'appelait. Maintenant qu'il est président de la Fédération, c'est fini. Il ne m'appelle plus », avait d'ailleurs confié Jacques Brunel en conférence de presse, au début du mois de décembre, lorsque les premières rumeurs sont apparues. Le club girondin a finalement accepté de le libérer afin qu'il puisse prendre les rênes des Bleus.

A ses côtés, on ne retrouvera pas Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois, les adjoints de Guy Novès, puisque eux aussi ont été débarqués.

Fabien Galthié dans le staff ?

Pour l'épauler, Jacques Brunel devrait pouvoir compter sur des entraîneurs de Top 14, selon le souhait de Bernard Laporte. Le profil de Fabien Galthié, actuel manager du RC Toulon, est notamment évoqué avec insistance pour prendre en charge les trois-quarts tricolores. Des adjoints qui pourraient tourner selon les compétitions, comme l'a confirmé le président de la Fédération Française de Rugby. Quant à Jacques Brunel, son mandat court jusqu'à la Coupe du monde 2019, une échéance pour laquelle la France est pour le moment loin d'être prête après les derniers résultats. Brunel et l'ensemble de son staff, qui devrait être bientôt dévoilé, a désormais un an et demi pour remettre le XV de France sur de bons rails et tenter de bien figurer lors du Mondial qui aura lieu au Japon. A priori difficile, mais impossible n'est pas français...