Il fallait s'y attendre... les médias se sont rués massivement et sans pitié sur Tony Chapron, arbitre de la rencontre entre Nantes et le PSG qui clôturait dimanche soir la 20ème journée de Ligue 1 Conforama. En cause, son arbitrage et sa décision d'exclure le nantais Diego Carlos pour une raison absolument surréaliste. [VIDEO] Retour sur les faits.

Le Paris Saint-Germain mène difficilement face au FC Nantes [VIDEO] et aurait pu être rejoint à un partout si un but nantais n'avait pas été refusé pour un hors-jeu discutable. On joue les derniers instants du matchs et Paris n'arrive pas à se mettre à l'abri, n'ayant qu'un petit but d'avance sur les nantais, inscrit en début de match par son ailier argentin Angel Di Maria.

La Beaujoire pousse et veut encore y croire. Les Nantais ont pu se procurer quelques occasions, mais alors que Paris lance un contre à la 90ème minute, Diego Carlos percute involontairement monsieur Chapron en cherchant à défendre et à se replacer. Ivre de colère, l'arbitre tente alors de frapper du pied le joueur nantais et de le déséquilibrer avant de l'exclure en lui adressant un second carton jaune. Un geste abusif quant à l'autorité de l'homme au sifflet.

Des excuses publiques de Monsieur Chapron

Tony Chapron n'aura pas gardé le silence longtemps. Après s'être emporté dans le feu de l'action, il adresse dès le lendemain des excuses publiques à Diego Carlos pour sa décision irréfléchie et son geste impardonnable. Dans un communiqué public, l'arbitre évoque un "geste maladroit" et un contact avec le nantais qui "a réveillé une blessure récente et lui a fait ressentir une vive douleur".

Pas de quoi justifier son pétage de plombs. Mais Chapron continue : " Ce geste maladroit était inapproprié. Je tiens donc à présenter mes excuses à Diego Carlos suite à cette action. Un rapport complémentaire a été adressé à la commission de discipline afin que l'avertissement reçu par le joueur du FC Nantes lui soit retiré, puisqu'au vu des images son geste ne m'a pas paru volontaire".

On en saura pas plus, car l'arbitre réserve tout autre commentaire à la commission de discipline de l'arbitrage qui se réunira pour statuer sur son cas dans les jours à venir. Pour l'heure, Tony Chapron a été temporairement suspendu par la LFP. Une mesure disciplinaire juste car malgré les excuses de l'arbitre, le geste reste difficilement tolérable. Toutefois, il est à saluer que l'arbitre a assumé son erreur et qu'il a formulé des excuses publiques au joueur nantais, ne se cachant pas derrière le règlement ou derrière le sacro-saint principe de l'autorité suprême et intouchable des arbitres. Un autre point positif réside en ce rapport demandant l'annulation du carton rouge. Allez Tony...comme on dit : " faute avouée est à moitié pardonnée"... Peut-être même que l'arbitre français sortira grandi et meilleur de cette mésaventure ! ...En tout cas on le lui souhaite !