Les contes de fées nous racontent qu'il existe une fin heureuse pour chaque héros. C'est en cette qualité que Matheus Doria a été accueilli sur le sol turc, jeudi soir. Débarqué à l'aéroport de Malatya, le défenseur de l'OM [VIDEO], qui n'entre plus dans les plans de Rudi Garcia [VIDEO], va être prêté jusqu'à la fin de la saison au club de Yeni Malatyaspor, modeste 10e de Super Lig. Les deux parties sont tombées d'accord, et le Brésilien, qui va retrouver du temps de jeu, arborait déjà l'écharpe de ses nouvelles couleurs autour du cou.

Une énième chance de lancer sa carrière

Si on connaît la ferveur parfois extrême des supporters turcs, Doria ne s'attendait certainement pas à ça jeudi soir lorsqu'il a atterri à Malatya.

De son avion à sa voiture, le joueur était accompagné de plusieurs dizaines de supporters des Tigres, qui lui ont fait l'honneur de scander son nom... comme on peut l'apercevoir sur une vidéo publiée sur le compte twitter officiel du club turc. Chose qu'il n'aurait pas vraiment pu vivre cette saison à l'OM (ni même une autre, pourrait-on dire, si on pousse un peu notre mauvaise langue).

Le défenseur, qui a débuté à Botafogo, intègre certes un effectif qui figure dans le ventre mou du championnat anatolien, mais il devrait y trouver du temps de jeu, en se voyant proposer, sauf cataclysme, une place de titulaire. Arrivée en septembre 2014 à l'OM, Doria, dont le contrat avec le club marseillais court jusqu'au 30 juin 2019, a six mois pour s'imposer en Turquie et montrer ce dont il est capable.

A Yeni Malatyaspor, dont les couleurs rappellent vaguement celles de l'illustre club stambouliote du Galatasaray, Doria [VIDEO] risque de se sentir un peu seul les premiers temps. Il sera le seul brésilien de l'effectif ! Mais le grand Matheus pourra se consoler en côtoyant deux trentenaires français, déjà titulaires, Michaël Pereira (ex-joueur de Majorque) et surtout l'ancien lyonnais Aly Cissokho, à qui il doit rester quelques notions de portugais, langue natale de Doria.

A 23 ans, le défenseur appartenant à l'OM s'offre une nouvelle occasion de démarrer une carrière qui n'a toujours pas véritablement été lancée. Déjà prêté à Sao Paulo et Grenade après son arrivée à Marseille, le Brésilien n'a jamais su s'imposer, malgré le si brillant avenir qu'on lui prédisait il fut un temps.

L'OM espère aussi y trouver son compte. Acheté 8 millions d'euros en 2014, les dirigeants olympiens ont face à eux deux solutions : soit Doria se révèle et fait une deuxième partie de saison fantastique, ce qui pourrait le rendre bancable l'été prochain ; soit il déçoit une nouvelle fois, et dans ce cas, il deviendra impossible d'en tirer un bon prix. On vous laisse imaginer la solution qu'imagine l'état-major marseillais.

Dépêche-toi Matheus, le temps presse...