La ligue 1 va très bientôt reprendre ses droits après une courte trêve hivernale. L'Olympique lyonnais peut se targuer d'une première moitié d'exercice plutôt réussie en se positionnant à neuf points d'un Paris Saint-Germain à priori intouchable. Les hommes de Bruno Genesio n'auront pourtant pas le droit au relâchement car l'OL est encore au coude à coude avec ses deux rivaux pour la place de dauphin, l'AS Monaco et l'Olympique de Marseille. Pour beaucoup, une seconde partie de saison réussie rime avec un mercato [VIDEO] efficace. Pourtant Lyon n'est pas encore passé à l'offensive. Jean-Michel Aulas ne souhaitait pas spécialement investir dans un premier temps mais la peur de perdre des éléments convoités par les cadors européens comme Marcelo avec le Barça et les blessures délicates de joueurs clés comme Mariano Diaz et Bertrand Traoré lui ont fait changer son fusil d'épaule.

Alors qu'un attaquant se fait attendre d'urgence sur les bords du Rhône, des voix murmurent que le sauveur attendu serait peut-être déjà bien au sein du vestiaire des Gones.

Cornet : de déception à héros d'un soir

Alors que l'Olympique lyonnais est malmené en Lorraine par Nancy pour le compte des 32e de finale de la coupe de France, c'est un but inattendu qui vient sauver les protégés de Jean-Michel Aulas à la dernière seconde. Maxwel Cornet envoie un coup franc puissant dans les cages des pensionnaires de Ligue 2 et évite un faux pas d'entrée à ses coéquipiers. Certains y verront une ironie du sort, d'autres une belle revanche tant le jeune joueur est contesté à l'OL depuis le début de la saison. En effet, ses performances moyennes, dans l'ombre de Marcelo Diaz et de Nabil Fekir, l'ont progressivement condamné à un rôle secondaire dans l'effectif rhodanien.

Le point d'orgue du désamour avait été atteint au mois de novembre lorsque Bruno Genesio dénonçait publiquement l'excès d'individualisme de l'espoir ivoirien et l'envoyait méditer en tribune quelques temps.

Maxwel Cornet, l'étoffe d'un sauveur ?

Mais depuis, les absences prolongées de Bertand Traoré et de Mariano Diaz (opéré pour cause de hernie) ne laissent plus grand choix à Bruno Genesio. Obligé de faire confiance à son ancien protégé, le coach lyonnais doit rebâtir son animation offensive autour de Maxwel Cornet. Une confiance forcée qui pourrait bien donner enfin l'occasion à l'ex-messin de s'imposer aux yeux des observateurs. Longtemps annoncé sur le départ (notamment vers l'Allemagne et Dortmund), l'Ivoirien ne bénéficiera certainement pas d'un bon de sortie à la vue de la situation actuelle. En cas d'échec d'un recrutement [VIDEO] en attaque, Cornet pourra enfin avoir son destin entre ses mains et tenter de faire mentir ses détracteurs. Deux rendez-vous tests s'offrent à lui avec l'affrontement dès demain face à Angers puis face à Guingamp la semaine suivante.