Le Real Madrid a connu une première partie de saison délicate. La Maison Blanche pointe à une modeste 4ème place en Liga, à 14 points d'un FC Barcelone irrésistible comme à la grande époque. Certes avec un match en moins, les Madrilènes ont souffert. Même constat en C1, où ils ne furent pas impériaux durant la phase de poules. Sur le plan individuel, Cristiano Ronaldo, Gareth Bale, et surtout Karim Benzema affichent un rendement inquiétant, à quelques semaines d'une double-confrontation qui s'annonce épique face au Paris Saint-Germain [VIDEO] en Ligue des champions. Le Real paraît presque dans l'obligation de se renforcer cet hiver. Interrogé sur le Mercato en cours en conférence de presse ce mercredi, Zinédine Zidane [VIDEO] l'a affirmé : "Tout peut arriver".

Zizou ? Ne lui parlez pas de départ !

Le double tenant du titre de la Champions League commence à poser ses pierres. Selon les médias espagnols, le Real Madrid tient sa première recrue hivernale : le gardien Kepa Arrizabalafa. Le jeune portier de l'Athletic Bilbao serait recruté contre une somme de 20 millions d'euros, un montant qui correspond à la clause libératoire du joueur. Le Basque est international, puisqu'il a fêté sa première sélection avec l'Espagne le 11 novembre 2017, lors d'une victoire sur le Costa Rica, 5-0.

Si le transfert venait à être confirmé, l'état-major madrilène ne devrait pas s'arrêter là. Pour Zinédine Zidane, "ce qui est sûr c'est qu'on a la possibilité de recruter jusqu'au 31 janvier, donc ça, c'est là, et il peut tout se passer." On pourrait presque appeler ça de la langue de bois, non ? "Je suis content de mon effectif, et quoi qu'il arrive".

Oui, c'est bien ça !

En attendant, on comprend bien que le Marseillais espère que ses dirigeants, Florentino Pérez et José Angel Sanchez en tête, lui fassent le cadeau de renforcer le 11 d'une équipe qui semble être en panne sèche, après deux saisons éblouissantes.

Si on ne sait pas exactement au final ce que veut Zizou au niveau des arrivées, on sait ce qu'il souhaite du côté des départs : "Ce que je souhaite, c'est qu'aucun joueur de l'effectif ne parte, c'est sûr." L'ancien meneur de jeu de l'équipe de France ne privilégie qu'une option : le renforcement de son effectif.

Après une coupure liée aux fêtes de fin d'année, le Real Madrid reprend la compétition ce jeudi soir à Numancia, club de Liga 2, à l'occasion des huitièmes de finale aller de la Coupe d'Espagne (Coupe du Roi). Une rencontre qui permettra peut-être aux dirigeants des Merengues d'affiner leurs critères de recherche.