2

Auteur d'un bon début de saison, l'Olympique lyonnais [VIDEO] se doit de retrouver la forme qui fut la sienne avant la courte trêve internationale. Cela sera une condition indispensable pour que les hommes de Bruno Genesio atteignent leurs objectifs sur le plan national à savoir une place de dauphin derrière l'intouchable Paris Saint-Germain. Il faudra se battre visiblement jusqu'à la fin de l'exercice pour les protégés de Jean-Michel Aulas avec les deux rivaux de l'Olympique de Marseille et de l'AS Monaco et ainsi se qualifier en Champions League. [VIDEO]Les retours conjugués de Mariano Diaz et de Bertrand Traoré devraient permettre à l'équipe rhodanienne de se remettre la tête à l'endroit avant des rencontres capitales (le PSG en Ligue 1 et Monaco en coupe de France).

Toutefois, beaucoup attendent encore du renfort par l'intermédiaire du Mercato. Un mercato qui a su donner de belles frayeurs aux supporters des Gones quant au cas de leur ancien capitaine Maxime Gonalons annoncé à l'OM au début du mois.

Gonalons et l'OM, un scénario catastrophe

C'est la nouvelle qui a fait souffler un vent de panique et de désespoir sur les bords du Rhône : Maxime Gonalons pourrait rejoindre l'Olympique de Marseille. Peu utilisé par son coach Eusebio di Francesco, l'ancien leader du vestiaire lyonnais passe son temps sur le banc à l'AS Roma. Il n'en fallait pas plus pour qu'une partie des journalistes sportifs fassent état de la rumeur d'un retour en France du milieu de terrain. Son abonnement récent aux actualités de l'OM via Twitter est apparu pour beaucoup comme un indice de sa prochaine destination.

Pourtant le joueur a toujours insisté sur sa volonté de réussir au sein de la ville éternelle.

Nainggolan sauveur de l'OL ?

En froid avec sa direction et lâché par une partie du vestiaire, le rocambolesque joueur belge Radja Nainggolan pourrait bien être la clé du futur de Maxime Gonalons. En effet, ses récentes frasques (notamment un réveillon arrosé malgré les consignes du club) et ses prestations en dents de scie ont fini par convaincre le staff et le joueur de se séparer prochainement. Depuis ce matin, les médias annoncent la potentielle signature de ce joueur spectaculaire en Chine vers le Guangzhou Evergrande.

Si l'opération ne demande qu'a être confirmée, elle bousculera la seconde partie de saison de Gonalons. En effet, une conjoncture particulière (fatigue de Daniele De Rossi, vente probable de Kevin Stootman et départ de Nainggolan) laisse un champ d'action considérable à l'ancien lyonnais pour finalement s'imposer à Rome et redevenir le patron du milieu de terrain.

Il y a désormais peu de chance que l'AS Roma encore engagée en Champions League accepte de perdre un élément supplémentaire dans un secteur de jeu qui s'allège à vue d'oeil. Voilà qui saura réjouir Jean-Michel Aulas comme les passionnés de l'OL.