L'opération confiance de Gaël Monfils [VIDEO] sur la terre battue sud-américaine semble porter ses fruits ! Après avoir atteint les quarts de finale à Quito, puis les demies à Buenos Aires [VIDEO], le Français a de nouveau frappé fort ce jeudi en s'offrant la tête de série numéro une du tournoi de Rio, le Croate Marin Cilic. Face au numéro trois mondial, La Monf avait construit la majorité de son succès mercredi soir en remportant la première manche et en tenant tête à son adversaire (6-2, 6-6).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Ce jeudi, il n'a pas tremblé et a terminé tranquillement le job en s'imposant 10-8 dans le jeu décisif que les deux hommes avaient repris à 6-6, faisait preuve d'une grande force mentale.

Qualifié pour les quarts de finale, Gaël Monfils affrontera l'Argentin Diego Schwartzman qui a disposé facilement en huitièmes de finale de son compatriote Federico DelBonis, 6-2, 6-3.

Gaël Monfils à 100% pour Roland-Garros ?

Ce jeudi au moment de fêter son succès face à Marin Cilic, le Français a dû se remémorer ses efforts décisifs de la veille. Ceux qui l'avaient vu sauvé deux balles de sets sur le service adverse quelques secondes avant l'interruption qui avait frappé cette rencontre. Parfois si friable mentalement, le Guadeloupéen tiens là un match référence pour lancer sa saison, et se construire un solide capital confiance avant Roland-Garros. En choisissant la terre battue sud-américaine à l'inverse de ses compatriotes qui écument actuellement les tournois indoors en Europe, La Monf affiche ses objectifs, et souhaite sans doute être à 100% en Mai prochain, date à laquelle débuteront les hostilités Porte d'Auteuil.

Il s'appuiera sans doute sur l'une de ses expériences passées sur la terre battue parisienne ce vendredi pour trouver la clef face à l'Argentin Diego Schwartzman en quarts de finale. En 2015 Gaël Monfils était parvenu à s'imposer contre le 23e joueur mondial sur le court Philippe Chatrier après un rude combat en cinq manches. Ce vendredi, l'Argentin devrait de nouveau se montrer coriace, mais la confiance engrangée avec la victoire contre Marin Cilic pourrait peser lourd dans la balance, d'autant plus pour un joueur comme le Français, qui est capable du meilleur, comme du pire...

Dominic Thiem continue sa série

Si Gaël Monfils s'est offert la tête de série numéro une, la numéro deux a décroché son ticket pour les quarts de finale tranquillement. Déjà titré la semaine dernière à Buenos Aires, Dominic Thiem n'a pas eu à s'employer ce jeudi contre Pablo Andujar. Après six petits jeux disputés, l'Espagnol abandonnait assurant à l'Autrichien une qualification sans efforts. Ce vendredi, il affrontera Fernando Verdasco, tête de série numéro huit du tournoi.