Ce n'est pas faute d'avoir essayé pour #Gabriella Papadakis et #Guillaume Cizeron. Grands favoris pour l'or avant la compétition, les Tricolores ont parfaitement tenu leur rang dans l'épreuve de danse sur glace. Mardi, ils ont même remporté le programme libre, en établissant au passage un nouveau record du monde. Mais malheureusement pour le couple français, ça n'a pas suffit pour décrocher l'or. Ils ont buté sur le couple canadien, formé par Tessa Virtue et Scott Moir. Sur la musique de Moulin Rouge, les Canadiens ont su réaliser une prestation suffisante pour conserver l'avance acquise lors du programme court. Finalement, le couple canadien s'impose avec un total de 206,07 points, juste devant Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron [VIDEO] avec 205,28 points.

Un faible écart qui aurait pu laisser quelques regrets aux Tricolores, surtout face à un couple qu'ils ont pris l'habitude de battre cette saison. Mais le couple français a patiné à un tel niveau lors du programme libre qu'il est difficile d'être déçu. Les Bleus sont tout simplement tombés sur plus forts qu'eux, sur cette compétition précise, et peuvent donc se réjouir d'une très belle médaille d'argent après l'un des concours de danse sur glace les plus relevés de l'histoire des Jeux olympiques.

La belle réaction d'orgueil des Français

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, âgés de 22 et 23 ans, avaient d'ailleurs le sourire après le concours, se parant d'argent à l'occasion de leur première participation aux Jeux olympiques. Sans nul doute, l'avenir leur appartient, eux qui ont battu plusieurs fois le record du monde cette saison et qui bénéficient d'une importante marge de progression.

Top vidéos du jour

Ils continuent de réduire l'écart qui les séparent de Tessa Virtue et Scott Moir, derrière lesquels ils avaient déjà pris l'argent lors des derniers championnats du monde. Le couple français a surtout affiché un bel orgueil, au lendemain d'un programme court qui a beaucoup fait parlé et qui aurait pu les perturber en vue du libre. En effet, lors de leur programme, le costume de Gabriella Papadakis s'est dégrafé, laissant entrevoir la poitrine de la jeune femme. « Mon pire cauchemar est arrivé », avait-elle même lâché lundi, visiblement très marquée par ce passage. Le couple tricolore avait alors assuré que ce problème de costume avait été dans leur tête durant tout le programme court et les avait perturbé. Ils ont donc réussi à se remobiliser et à sortir un programme libre de très haute volée pour venir chatouiller le couple canadien dans la conquête du plus précieux des métaux. Une réaction qui rend cette médaille d'argent encore plus belle.

Première médaille depuis 2002 pour les sports de glace

Une médaille capitale, puisqu'il s'agit de la première de la France dans les sports de glace aux Jeux olympiques depuis 2002.

Il a en effet fallu attendre seize ans pour voir des Français monter sur un podium olympique dans ces épreuves de glace, plus précisément depuis le titre en danse sur glace du couple formé par Marina Anissina et Gwendal Peizerat. Le patinage tricolore revient donc sur le devant de la scène et apporte une médaille à la délégation tricolore. L'argent de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron est la douzième breloque décrochée par les Bleus du côté de Pyeongchang. Progressivement, la France se rapproche donc de son total record de Sotchi. Il y a quatre ans, la délégation française avait décroché quinze médailles. Les Bleus semblent en mesure de battre ce record lors de cette dernière semaine, et de s'approcher des vingt médailles, qui était l'objectif fixé avant le début de ces Jeux olympiques. #JO 2018