Après 3h30 de vol, les joueurs et le staff de l'Équipe de France [VIDEO] de football ont pu atterrir à St-Pétersbourg, comme prévu, aux alentours de 14h30 ce lundi 26 mars, après avoir déjeuné dans l'avion. Mardi, les Bleus doivent affronter le pays hôte de la coupe du monde, la Russie, en match amical de préparation (une rencontre à suivre à partir de 17h50 sur TF1). Les hommes de Didier Deschamps arrive au pays des tsars avec une confiance écornée, entamée par la défaite subie au Stade de France vendredi dernier. Les tricolores, battus par une farouche équipe de Colombie qui jouait presque à domicile (2-3), ont été inquiétants défensivement, et non pas rassuré offensivement, à l'image d'un Olivier Giroud emprunté malgré son but [VIDEO].

Mais alors que le Mondial 2018 se profile chaque jour davantage, où en sont les futurs adversaires des Bleus ? Tour d'horizon.

L'Australie, mal embarquée

Les Australiens affrontaient la Norvège le 23 mars dernier. La sélection du néerlandais Bert van Marwijk a été dépassée par la nation viking, portée par Ola Kamara, auteur d'un triplé. L'Australie, qui pointe à la 37ème place du classement FIFA, va enfin pouvoir se jauger à une équipe solide, au niveau du Mondial : la Colombie. Les Cafeteros sud-américains vont-ils s'offrir une autre nation du groupe C ?

A noter que, suivant la grande mode du moment, la rencontre est à nouveau délocalisée, puisqu'elle se jouera à Londres, à Craven Cottage, l'enceinte qui accueille le Fulham FC. Le match est à suivre ce mardi 27 mars, dès 21h00.

Le Pérou, l'épouvantail du groupe des Bleus ?

Qualifié pour son premier Mondial depuis 36 ans (cinquième participation au total), le Pérou pourrait bien être considéré comme un outsider de choix en Russie cet été, à l'image de l'édition 1970, qui avait vu la nation péruvienne atteindre les quarts de la finale, éliminée seulement par le Brésil... vainqueur ensuite de la compétition !

Les Péruviens affrontaient la Croatie le week-end dernier. Et malgré une domination relative des Croates, les Incas ont triomphé 2-0, après avoir tout de même disputé le dernier quart d'heure à 10. Quand on connaît la qualité de la colonne vertébrale croate, on peut parler d'une grosse performance. Mais cela n'est pas vraiment une surprise, puisque le Pérou est invaincu depuis le 12 octobre 2016 en compétition, restant sur une série de 9 matchs sans défaite.

Le Pérou affronte l'Islande dans la nuit de mardi à mercredi, à 2h00 du matin.

Le grand Danemark ? Pas encore !

Le Danemark, quart de finaliste de la Coupe du monde en 1998, possède une histire commune avec l'Équipe de France.

Mais en juin prochain, les compteurs vont être remis à zéro, et les Bleus vont devoir grandement se méfier des hommes de Age Hareide, invaincus depuis 10 rencontres. Jeudi, les Danois ont écarté le Panama, 1-0, dans une rencontre largement maîtrisée, et dont le score aurait pu être beaucoup plus lourd en leur faveur.

Sur la route du Mondial, le Danemark défie le Chili, mardi 27 mars à 20h00.