La belle histoire, elle est là. Quinze après son titre de champion de France comme joueur avec Castres, Christophe Urios a de nouveau soulevé le Brennus [VIDEO] avec le CO, quinze ans après... mais cette fois en tant qu'entraîneur. Une juste récompense pour cet homme passé une première fois sur le banc de Castres, sans vraiment de réussite. Alors Urios a fait ses armes, en partant de plus bas. Bourgoin, puis Oyonnax, où il se révèle. A la tête des « Oyomen », il devient champion de France de ProD2 en 2013, permettant à ce club d'accéder à l'élite. Deux ans plus tard, il rejoint Castres, sont club de toujours.

Les barrages en 2016 et 2017

Le déchirement de quitter Oyonnax est bien réel, mais l'appel de Castres est trop fort.

Sur le banc du CO, les deux premières saisons de Christophe Urios sont correctes : une élimination en barrages face à Montpellier en 2016 puis au même stade la saison dernière contre Toulon. Cette fois, Urios et ses hommes ont écarté Toulouse, le Racing 92 et enfin Montpellier pour se frayer un chemin jusqu'au précieux Bouclier de Brennus. Une juste récompense pour le CO, qui développer un jeu attrayant, et son coach. Un Christophe Urios qui pourrait, pourquoi pas, prendre un jour la tête de l'équipe de France...