L'Arabie Saoudite a finalement déroché une victoire sur le fil contre son voisin Egyptien. Ce dernier match de la phase de poules, qui été pour l'honneur, a à peine laisser entrevoir le grand Mohamed Salah, qui n'aura finalement marquer que deux fois dans la compétition. Au terme d'un match très disputé, le vainqueur à été nommé à la 95ème minute, grâce à un but de Salem al-Dossari. Loin d'être des favoris dans leur groupe, les deux équipes sont donc logiquement sur la sortie dès la fin de ce premier tour.

Mohamed Salah, la grande star égyptienne sur le départ ?

Depuis plusieurs jours, la presse évoque un possible départ de Mohamed Salah de la sélection nationale.

Véritable dieu dans son pays, l'attaquant se serait plaint à maintes reprises de l'utilisation frauduleuse de son image à des fins purement politique. Cette dernière confrontation partait donc sur de mauvaises bases pour le groupe d'Hector Cuper. Mais une fois dans le match, toutes ces allégations se sont envolées, car "Mo Salah" a inscrit le premier but, à la vingt-deuxième minute. Sur cette action de l'attaquant, la défense centrale adverse s'est retrouvée en retard face à la pointe de vitesse du joueur de vingt-six ans, qui n'a eu qu'à piquer son ballon pour terminer l'action. Par la suite, un penalty contesté durant quatre longues minutes sera finalement transformé juste avant la pause, ce qui viendra remettre tout le monde à égalité. Pendant les quarante-cinq dernières minutes, l'Arabie Saoudite s'est retrouvée avec beaucoup d'occasions, mais sans jamais réussir à les concrétiser.

Finalement, la dernière action du match sera décisive pour les Faucons, qui, grâce à Salem al-Dossari, s'offre une victoire [VIDEO].

Salah ovationné malgré son grand désarroi

En froid avec sa fédération depuis quelque temps, la grande star du jour, Mohamed Salah, a tout de même brillé durant ces quatre-vingt-dix minutes. Ovationné par tout le stade à l'annonce de son nom, le joueur n'a pas célébré son but comme à son habitude, ce qui n'a pas manqué de susciter de nouvelles interrogations. Avec sa réalisation vingt-deux minutes après le coup d'envoi, il a signé son trente-cinquième goal en cinquante-neuf sélections avec l'Egypte. Même sans être au top niveau, l'attaquant phare de Liverpool a montré que son peuple pouvait rester derrière lui. Reste maintenant à savoir quelle sera son choix concernant son avenir en équipe nationale.