Ce lundi 4 juin à Roland-Garros [VIDEO], l'américaine qui devait affronter Maria Sharapova, sa grande rivale et jadis victorieuse de cette compétition, a annoncé son forfait. La championne souffre d'une blessure au muscle pectoral droit, faite à l'issue de son dernier affrontement au 3ème tour face à l'Allemande, Julia Georges. Le match a tout de même été remporté et la récente maman a servit sa meilleure performance depuis quelque temps en battant Georges en deux sets 6-3 6-4, avec un premier set remporté en 31 minutes! Williams a rendu sa décision qu'au jour J. C'est durant un entraînement qu'elle a eu conscience de l'étendu des douleurs, se trouvant même incapable de servir, selon ses dires : "Je n’arrive plus à servir. J’ai essayé différentes gestuelles au service lors de mon match en double avec Venus lundi. C'est au-delà de la déception, j’avais fait tellement d'efforts pour revenir." Son match en double de la veille a peut-être amorcé sa décision.

C'est avec déception que le public accueille cette nouvelle car c'était aussi la promesse d'un Tennis hors-norme qui nous attendais ce jour, sur l'emblématique court Philippe Chartrier Mais plus tristement, il est fort de constater que la star Serena est véritablement souffrante.

Une aubaine pour la Russe qui signe son retour à Roland-Garros par un aller-simple gratuit en quart de finale

Pour Williams, l’espoir est maintenant de la revoir parcourir les courts aussi vite que sa blessure se rétablisse. C'est cependant pour Miss Sharapova que les événements semblent se profiler favorablement. En effet, parait-t-il qu'une place en quart de finale lui est assurée. La Russe, absente des suites d'une suspension pour dopage, n'a pas participé à Roland-Garros après 3 ans d'absence, ce au nom de la lutte contre le dopage.

Top vidéos du jour

Déjà deux fois gagnante du tournoi et plusieurs fois ancienne numéro 1 mondiale, l'absence lui a valu de chuter dans le classement WTA. Aujourd'hui, classée 30ème mondiale, elle affrontera en quart [VIDEO]de finale [VIDEO]la numéro 1 Simona Halep, pour qui la compétition a été plus douce jusqu'à maintenant. Rappelons que Sharapova l'a éliminé en finale du Grand Chelem en 2014, lui offrant un second sacre à l’inverse de la roumaine qui y a échoué à deux reprises, en finale.

C'est en somme un sursis et du repos qui lui est offert et cela prépare, on lui souhaite, de gagner en l'honneur de son éternelle rivale, Madame Serena Williams.