Cette dernière journée de championnat, aura été fatale à Claude Puel. Celui-ci a été remercié, comme on dit pudiquement, par le club de Leicester, qui occupe une 12e place du classement pas conforme à ses ambitions. Le technicien français, a payé directement la dernière et lourde défaite du club à domicile face à Crystal Palace (1-4). Cela fait surtout suite à une série de mauvais résultats, à savoir cinq défaites et un nul en championnat.

Il faut comprendre les foxes et les supporters, ils ne peuvent plus se contenter du ventre mou du championnat.

Ils ont goûté à la victoire en devenant champion en 2015-2016, et même si tout le monde sait bien qu’il y avait de l’inédit et de l’exploit dans la performance de l’équipe menée à l’époque par Claudio Ranieri, les jours d’après apparaissent un peu fades.

Un licenciement en guise de réaction face à une longue série de mauvais résultats

De fait, cette série de défaites, est apparue impensable pour le club. Il faut dire que les Foxes n'ont plus remporté le moindre match depuis le 1er janvier, et un succès à Everton (0-1).

Une éternité pour les supporters et pour les soutiens du club. Or, dans ce cas-là, il n’y a pas de secret dans le Football moderne, on évacue le plus souvent l’entraîneur, donc Claude Puel a été viré.

En provenance de Southampton, les débuts du technicien français en octobre 2017, furent corrects. Il est arrivé en remplacement de Craig Shakespeare, alors que le club était 14e. Sous ses ordres, les Foxes ont finalement terminé à la 9e place la saison dernière. La saison 2018, avait même plutôt bien commencé avec deux résultats prometteurs, les victoires sur Chelsea (1-0) et sur Manchester City (2-1).

L'équipe de Claude Puel, occupait une prometteuse 7e place du classement, et gardait intacte toutes ses chances, pour une place européenne. Cependant, la tragique disparition du propriétaire du club, Vichai Srivaddhanaprabha, dans un accident d'hélicoptère fin octobre, a considérablement brouillé les cartes pendant plusieurs semaines.

La réalité et le championnat, ont repris leurs droits et leurs devoirs. Le début de l’année fût littéralement catastrophique pour le club de Leicester en championnat avec cette série de défaites, le tout couronné, si l’on peut dire, par une élimination peu glorieuse en Cup contre Newport début janvier.

Claude Puel lâché par l’ensemble de ses joueurs

Comme souvent en pareil cas, les dissensions internes se sont révélées. Par exemple, Peter Schmeichel, l’ex gardien de but star de Manchester United et père de l'actuel gardien des Foxes Kasper, avait dit que Puel n’avait pas le niveau pour hisser le club vers le haut. Les critiques ont fusé aussi de la part de l’attaquant vedette Jamie Vardy, pas vraiment à son aise dans le style de jeu toujours prudent et défensif que Claude Puel préconise pour ces équipes.

Cependant, depuis plusieurs semaines, c’est l’ensemble des joueurs qui semblaient avoir lâché leur entraîneur.

Selon les premières indiscrétions de la presse anglaise, l’actuel manager du Celtic Glasgow Brendan Rodgers, serait favori pour succéder à Claude Puel. Le nom de Raphael Benitez est aussi, à un degré moindre, évoqué.

Du côté de Claude Puel, 57 ans, son passage en Angleterre se solde par un bilan très mitigé. Ce sera peut-être l’occasion de revenir en France, si un challenge intéressant se présente.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite