Depuis 2015, le Barça n'a plus réalisé de triplé, Liga, Copa del Rey, Champions League. Un exploit difficilement réalisable mais auquel le club catalan avait habitué les socios. Et bien que la suprématie nationale ne soit jamais remise en cause, les éliminations répétées en Champions League ont fini par désespérer les supporters catalans. Cependant cette année semble bien partie pour un nouveau triplé avec une bonne première place en Liga, une finale de Copa del Rey et un huitième de finale de Ligue des champions face à l'OL.

La suprématie nationale continue

En effet, depuis 2015, le Barça a quasiment glané tous les titres nationaux et règne depuis, sans partage en Espagne.

Publicité

Une longévité qui s'explique notamment au travers de la régularité et de la constance des résultats. Ainsi le Barça ne totalise que 2 défaites en Liga cette année et 6 matchs nuls. Dans le dur depuis le début du mois, que ce soit dans le jeu ou dans les résultats, le Barça a su minimiser les pertes.

En effet, malgré des performances en demi-teinte, par exemple face à Séville ou au Real Madrid, le Barça n'a pas perdu de point d'avance sur ses autres adversaires et a su se qualifier pour la finale de Copa del Rey avec un jeu extrêmement limité.

Et c'est ce qui fait la force de ce Barça. Les temps faibles sont très bien gérés, au point de ne rien perdre et lorsque vient le temps fort, les Catalans sont quasiment imbattables.

Emmené par un Leo Messi de gala qui écrase tout, l'effectif blaugrana a aussi la chance de voir le retour de nombreux blessés (Umtiti, Dembélé, Arthur...).

L'attente européenne

Toutefois, cette année, et bien plus que les autres années, le peuple catalan attend des résultats surtout en Champions League. Avec une jolie avance de 7 points sur l'Atlético, le Barça peut jouer un peu plus tranquillement sur la scène nationale et se concentrer le véritable objectif du club, la Champions.

Publicité

En effet, avant le début de saison, lors du trophée Gamper, Messi rappelait aux socios blaugrana que l'objectif premier de l'équipe était la Champions. Avec un triste 0-0 au match aller de huitième de finale face à Lyon, le Barça aura à coeur, dans son stade, de passer ce premier tour avec succès.

Et bien qu'une potentielle qualification soit tout à fait réaliste, il sera difficile de résister aux attaques lyonnaises avec le retour d'un Nabil Fekir en grande forme. La route est encore longue et d'autres équipes comme l'Atlético, Le Real Madrid, Liverpool, le Bayern ou le PSG peuvent prétendre à la victoire finale...