Sergio Reguilon, un nom inconnu de la plupart des amateurs de Football au début de la saison. Solari remplace Lopetegui sur le banc du Real Madrid, et décide d'écarter Marcelo du groupe titulaire. Le Brésilien passant ses matchs sur le banc, au même titre qu'Isco ou Bale, il aura fallu lui trouver un bon remplaçant, et ce dernier n'est autre que le numéro 23, Reguilon, pur produit du centre de formation.

L'urgence du renouveau

Devant les mauvais résultats du Real Madrid, Solari a décidé de réagir radicalement en écartant quelques anciens cadres, offrant leurs chances à quelques jeunes.

Publicité

Ainsi Vinicius est aujourd'hui titulaire au même titre que Reguilon, quand les Asensio, Ceballos, Odriozola ou encore Valverde, jouent fréquemment aussi.

En effet, Reguilon a su saisir l'opportunité donnée, devenant le complément parfait de Vinicius sur les phases d'attaques. Un joueur mobile, technique, qui offre beaucoup de possibilités dans la profondeur ou sur les phases arrêtées. Ses qualités de projections, de centres ou de passes, l'ont installé comme un titulaire indiscutable très rapidement.

De plus, le natif de Cantera semble aussi être un parfait complément de défense. Très souvent bien placé, rapide et n'hésitant pas à s'engager de manière radicale, Reguilon est l'une des seules satisfactions de cette saison coté Real Madrid.

Bourré de qualité, on pourra bien sur lui reprocher son jeu aérien moyen ainsi que ses coups de sang, notamment lors des Clasicos face à Suarez ou Messi.

Aucune réelle concurrence

Il y a quelques mois, il était inconcevable de voir Marcelo assis sur le banc de Real Madrid à chaque match, aujourd'hui, c'est une évidence.

Publicité

Marcelo depuis le début de la saison n'est plus que l'ombre de lui même. Beaucoup moins tranchant et décisif offensivement, à la rue défensivement... Marcelo n'était plus une valeur sure pour l'équipe de la Casa Blanca.

Et bien que Reguilon ait encore ses limites, parfaitement illustrées lors des Clasicos ou face à l'Ajax, Marcelo n'apparaît même plus comme un solution de secours.

Orphelin de Cristiano Ronaldo, parti à la Juve, Marcelo songerait d'ailleurs à un départ en Italie. Une information confirmée par de nombreux journaux et qui semble plus que probable au vu de sa situation personnelle au Real.

Cependant, si déjà cette saison, Reguilon ne bénéficie pas de véritable concurrence avec Marcelo, avec un départ, le côté gauche de la défense madrilène sera déserté. Et ce n'est pas Théo Hernandez qui disputera la place de titulaire.