Ce vendredi 9 mars, TF1 [VIDEO] diffusait "Les Enfoirés 2018 : Musique", spectacle annuel des Restos du cœur enregistré au mois de janvier au Zénith de Strasbourg. La chaîne craignait de souffrir de la crise dans laquelle elle était plongée avec les opérateurs. Mais les efforts des diverses parties, et l'enjeu majeur que représente le mouvement lancé par Coluche ont permis au concert d'être réceptionné par la France entière, clients Canal compris. Et pourtant, l'audience a poursuivi sa baisse des dernières années. Pour la première fois depuis l'an 2000, le concert des Enfoirés est passé sous la barre des 10 millions de téléspectateurs, avec 9 690 000 Français fidèles au rendez-vous, soit 45,2% de parts de marché.

Plusieurs raisons peuvent être soulevées pour expliquer un tel "échec", pour un show qui a égaré plus de 3 millions de téléspectateurs en cinq ans.

Les Enfoirés pêchent-ils dans leur renouvellement ?

Le spectacle est grandiose, les tableaux sont superbes, l'hommage rendu à Johnny Hallyday est sobre et à la hauteur du monument qu'il était... En bref, on ne relève aucune fausse note sur cette soirée. Alors pourquoi la troupe des Enfoirés fédère toujours moins de personnes, année après année ?

La raison la plus pertinente tient au casting offert aux téléspectateurs. Depuis le départ de Jean-Jacques Goldman il y a deux ans, quelque chose s'est brisé. Il était le taulier du spectacle, presque son concepteur. Il était aussi celui à avoir le plus participé (27 fois), laissant cette place à Patrick Bruel (26), encore présent lui.

Sans faire l'actualité, JJG est toujours parmi les personnalités préférées des Français. Sa présence leur manque, c'est certain.

Pour cette campagne 2018, plusieurs figures historiques manquaient à l'appel. Des anciens comme Pascal Obispo, Garou, Maxime Leforestier et Gérard Jugnot, mais aussi des contemporains comme M Pokora [VIDEO], Shy'm, Nolwenn Leroy, Grégoire, Jeff Panacloc ou Jean-Baptiste Maunier ont brillé par leur absence. Cela fait beaucoup... La preuve que l'aventure des Enfoirés est moins attractive qu'avant. Certains avancent des emplois du temps chargé, d'autres évoqueraient des tensions, quand certains auraient "la grosse tête". Quoi qu'il en soit, le premier à en souffrir : c'est le show lui-même, privé de ses stars.

Alors que faire ?

Une des pistes à exploiter serait de convoquer, en plus de figures historiques et de personnalités artistiques qui comptent, des chanteurs qui... vendent des disques, tout simplement.

Parmi les vingt plus gros vendeurs de disques en France en 2017, auraient pu être appelés Claudio Capéo, Louane, Julien Doré, Bigflo et Oli, Orelsan, ou encore Maître Gims et Jain, dont les ventes furent excellentes l'année d'avant.

Leur présence permettrait de proposer un répertoire plus moderne, qui pourrait toucher de nouvelles cibles, et rameuter le public des nouveaux venus.

Les bases sont posées, à méditer. En attendant, n'oublions pas qu'un CD ou DVD des Restos du coeur acheté, correspond à dix-sept repas offerts à l'association.