Publicité
Publicité

C’est avec un certain plaisir et aussi beaucoup d’appréhension, que l’on va retrouver Guillaume de Baskerville et le jeune novice Adso, dans une mini-série de 8 épisodes de 52 minutes. Le plaisir sera de se retrouver au cœur de cette magnifique intrigue imaginée par Umberto Eco. Appréhension aussi, car c’est déjà une prouesse de transposer un ouvrage aussi dense, sans compter, que la comparaison sera automatiquement faite avec le superbe film de Jean-Jacques Annaud.

Cependant, rien ne vaut une bonne intrigue de base et un titre connu et rassurant. C'est sans doute le même raisonnement qu'a fait M6 pour sa mini-série basée sur les "Dix petits nègres".

A priori, l’histoire sera maintenue dans ses grandes lignes.

Publicité

Nous verrons donc Guillaume de Baskerville et son jeune novice Adso de Melk, se lancer dans la recherche d’un meurtrier à l’intérieur d’une abbaye isolée des Alpes où ils séjournent. Autour de cela, l’inquisition rode et menace quiconque critique le pape et la richesse de l’Eglise. Nos deux héros, devront eux aussi se méfier du terrible inquisiteur Bernardo Gui.

Un roman devenu un best-seller et un film culte

Nous espérons tous, que cette mini-série saura retranscrire la densité du roman. Celui-ci peut se lire à plusieurs niveaux, c’est une enquête policière classique, qui ravirait les amateurs du genre. C’est aussi une réflexion théologique profonde, une description de l’église et de ses tensions internes autour de 1327 et bien d’autres choses.

Publicité

C’est surtout, un livre qui fourmille, profite et qui resplendit de l’érudition de son auteur, le regretté Umberto Eco.

Le roman, publié en 1980, a reçu le prix Médicis étranger. Il sera qualifié de policier médiéval et suscitera ou mettra en lumière de nombreuses créations voisines comme la série « Cadfael » par exemple. Le roman été porté au cinéma en 1986, avec un certain brio par Jean-Jacques Annaud. Celui-ci a eu l’excellente idée de donner le rôle de Guillaume de Baskerville à Sean Connery, qui apporte toute son assurance, une pincée d’ironie et une élégance décalée très « british ». Cela n’est pas de trop, pour celui qui devra lutter, au-delà de son enquête, contre l’obscurantisme, pour délivrer le savoir et la liberté du labyrinthe de la bibliothèque.

Publicité

John Turturro prend les habits de moine de Sean Connery

Cette fois, c’est John Turturro, que l'on a vu, entre autres dans de nombreux film de Spike Lee, qui donnera ses traits à Guillaume de Baskerville, dans cette version annoncée en novembre 2017. Il aura donc fallu un an pour arriver à la présentation de ce teaser qui ne manque pas de nous interpeller et piquer notre curiosité. Cette mini-série, sera produite par la chaîne italienne Rai et OCS.

La réalisation a été confiée à Giacoma Battiato, un réalisateur, scénariste et écrivain italien, qui a déjà beaucoup travaillé pour la télévision.