La #Corée du Nord menace actuellement la paix en Asie de l'Est en menant des tests balistiques, et ces missiles pourraient être, dans le futur, équipés de têtes nucléaires capables d'anéantir des villes entières. Au total, le régime de Pyongyang a effectué cinq essais nucléaires, dont le dernier a eu lieu le 9 Septembre 2016.

Selon les informations rapportées par le quotidien Sud-Ouest, cet essai était d'une puissance de 10 kilotonnes, soit un peu moins que la bombe qui a détruit Hiroshima au Japon en 1945, qui était de 15 kilotonnes, appelée bombe A. Mais la Corée du Nord aurait acquis il y a peu de temps la bombe H, bien plus puissante encore, dont elle a testé un tir en Janvier 2016, mais selon les spécialistes, ce fut un échec.

Publicité
Publicité

Par ailleurs, le régime de Pyongyang possède plus de 11 millions de militaires et réservistes prêts à s'engager sur le front. Même si ses flottes navales, terrestres et aériennes sont vieilles et usées - certains modèles datent de l'Union Soviétique de Staline - Kim Jong-un a à sa disposition plus de 8.000 véhicules de combat terrestres, 458 avions de chasse, 320 hélicoptères et avions, 70 sous-marins, ainsi que près de 240 navires divers.

Au niveau balistique, la Corée du Nord possède des missiles dont la portée pourrait, à terme, varier entre 120 et... 11.500 kilomètres.