Publicité
Publicité

C'est dit : les États-Unis n'affronteront pas seuls la #Corée du Nord. Ce mardi, à Séoul, #Donald Trump n'a pas manqué de souligner « qu'il est temps d'agir avec urgence et avec une grande détermination », appelant la Chine, la Russie et d'autres pays à « exiger » la fin des programmes nucléaires et de missiles balistiques de la Corée du Nord. « La Corée du Nord est une menace mondiale qui nécessite une action mondiale », a ajouté le président des Etats-Unis, lors de cette étape cruciale dans son actuelle tournée asiatique de cinq pays.

Des discussions « franches » avec la Corée du Sud

A l'occasion d'une conférence de presse commune avec Moon Jae-in, Donald Trump a également fait part de son soutien aux pays asiatiques.

Publicité

Le président sud-coréen a révélé que lui et Trump ont mené des discussions « franches » sur le problème nord-coréen et ont convenu d'intensifier les déploiements régionaux des forces militaires. Moon a déclaré que les Etats-Unis et la #Corée du Sud devaient « maintenir une position ferme vis-à-vis des menaces nord-coréennes ». Moon Jae-in a cependant rappelé qu'il était encore nécessaire de faire preuve de prudence, craignant visiblement la réaction de son voisin nord-coréen.