Avec 58,71% des voix sur les 2,04 millions de votants du second tour de la primaire de la gauche, #Benoît Hamon est le candidat officiel du Parti Socialiste et de ses alliés aux prochaines élections. Selon un sondage TNS Sofres pour LCI et le Figaro, l'ancien ministre n'arriverait qu'en quatrième position, avec 15% des voix, derrière Marine Le Pen (25%), François Fillon (22%) et Emmanuel Macron (21%), mais devant Jean-Luc Mélenchon (10%). Le programme élaboré par Benoit Hamon et son équipe s'articule en 10 thèmes-clés :

Social

Le revenu universel d'existence, mesure-phare du candidat socialiste, sera mis en place en 3 étapes, en commençant par la revalorisation du RSA et son extension aux jeunes de 18 à 25 ans.

Publicité
Publicité

Après la mise en place d'un premier revenu universel destiné aux jeunes sans conditions de ressources, le système sera progressivement étendu à la totalité des français suite à une conférence citoyenne qui en fixera le montant, aux alentours de 750 Euros par mois.

Travail, Emploi

Benoit Hamon déteste la loi Travail, qu'il abrogera à son arrivée au pouvoir. A cause de la raréfaction grandissante de l'emploi due à la révolution numérique, il souhaite mettre en place une taxe sur la richesse créée par les robots. La durée hebdomadaire du temps de travail devrait se diriger progressivement vers les 32 heures, et le burn-out sera considéré comme une maladie professionnelle.

Questions de société

Une fois à l'Elysée, Benoit Hamon souhaite ouvrir la Procréation Médicalement Assistée aux femmes seules et aux couples homosexuels.

Publicité

Il est pour l'aide médicale à mourir dignement, et propose la légalisation du cannabis.

Institutions

Le candidat investi par la Belle Alliance Populaire (#PS et alliés) veut passer à une 6ème République. Il propose un septennat unique pour le Président de la République, qui sera destituable, la reconnaissance du vote blanc et une dose de proportionnelle aux élections législatives. Enfin, l'article 49.3 de la Constitution sera supprimé, et les étrangers pourront voter aux élections locales.

Fiscalité et budget de l'Etat

Benoit Hamon n'est pas un partisan des fameux 3% du PIB, sous lesquels le déficit des pays européens ne doit pas descendre. Il propose une meilleure progressivité de l'impôt des français, en fusionnant la CSG et l'impôt sur le revenu. Il souhaite également la création d'un impôt unique sur le patrimoine.

Ecologie

L'équipe Hamon tient à atteindre l'objectif de 50% d'énergies renouvelables en France à l'horizon 2025. Partisan de la disparition totale des moteurs diesel, le candidat investira 5 milliards d'Euros dans l'agroécologie afin de favoriser les circuits courts.

Publicité

Quant à l'aéroport contesté de Notre-Dame-des-Landes, ses travaux seront suspendus.

Education

L'ancien ministre de l'éducation de Manuel Valls souhaite créer 40.000 postes d'enseignants, afin qu'il n'y ait pas plus de 25 élèves par classe, et rendre la scolarité obligatoire dès l'âge de 3 ans. La police de proximité, née sous Lionel Jospin, sera également réinstallée, avec un objectif de prévention de la délinquance des jeunes.

Immigration

Défenseur de l'hospitalité française, l'ancien leader des Jeunesses Socialistes prône la création d'un visa humanitaire pour les réfugiés, et leur répartition à travers tout le territoire européen. En France, il doublera le nombre de places disponibles dans les centres d'accueil.

Un programme plus léger à l'international

  • Diplomatie, relations internationales :

Pour Benoit Hamon, la défense de la France face aux menaces extérieures passe par la construction d'un deuxième porte-avions. Au Proche-Orient, il souhaite la reconnaissance pleine et totale de l'Etat Palestinien.

  • Europe :

L'aile gauche du PS voudrait s'opposer à Angela Merkel, avec l'aide des autres forces progressistes en Europe. Son but est de pouvoir mutualiser les dettes des pays du continent, créer un SMIC européen à hauteur de 60% du salaire moyen, et revoir la directive des travailleurs détachés. #Élections