Dans la nuit du 12 au 13 Avril, le 262 Rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris a pris feu. Cet immeuble, situé près du palais de l'Elysée, abrite notamment le siège de la campagne de #Marine Le Pen et du #Front National pour les présidentielles et législatives des prochaines semaines.

C'est à 2h40 du matin que les pompiers ont maîtrisé ce début d'incendie, qui n'a fait aucune victime et qui a été allumé à l'aide de cocktails Molotov. Selon l'Agence France Presse, seuls un paillasson et une porte ont été brûlés par les flammes. Les enquêteurs ont ajouté que ce feu était "d’origine criminelle". En effet, un tag affirmant "FN VS KLM" a été dessiné sur un mur à proximité de l'immeuble.

Publicité
Publicité

L'acte a finalement été revendiqué par 'Combattre la Xénophobie'. Ce collectif a déclaré avoir également allumé un second incendie devant les locaux du journal d'extrême-droite 'Présent', afin de rendre hommage à un jeune homme prénommé Loïc, que des militants du Front National auraient passé à tabac il y a 10 ans. Par ailleurs, 'Combattre la Xénophobie' a affirmé que leurs actions ne s'arrêteraient pas là, et se poursuivraient tous les jours jusqu'aux élections. De son côté, Marine Le Pen a vivement condamné cette attaque qu'elle attribue à "un groupuscule d'extrême-gauche".