Publicité
Publicité

Le 23 octobre dernier, les 200 passagers du vol IB0513 de la compagnie aérienne espagnole Iberia Airlines, reliant La Corogne – la plus importante ville de Galice – à Madrid, étaient loin d'imaginer la bonne surprise qui les attendait à bord de l'avion dans lequel ils montaient. Un vol intérieur de courte durée qu'ils n'oublieront jamais...

Faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7

En effet, l'équipage de l'appareil a offert à chacun de ces 200 petits veinards un Galaxy Note 8 [VIDEO], la dernière phablette du géant coréen #Samsung, disponible depuis le 15 septembre dernier. On peut facilement imaginer leur joie ! Surtout quand on sait que le prix de ce #Smartphone est affiché à plus de 1 000 euros.

Publicité

Ce qui en fait le smartphone sous système d'exploitation Android le plus cher au monde...

Cette opération marketing d'envergure exceptionnelle menée par Samsung, en collaboration avec Iberia Airlines, avait pour but de faire oublier le fiasco monumental du Galaxy Note 7, dont la batterie avait posé un sérieux problème de sécurité car elle avait tendance à exploser. Il avait rapidement été interdit à bord des avions de la plupart des compagnies aériennes du monde.

Tous les appareils avaient été rappelés par la marque. Coût de l'opération : plus d'un milliard de dollars US ! De nombreux spécialistes pensaient que cette expérience catastrophique allait causer la disparition de Samsung.

Publicité

Elle mettait sérieusement en péril la réputation de sérieux et de qualité que le géant coréen, principal concurrent d'Apple, inspirait auprès de nombreux consommateurs. Mais la marque coréenne, dont tous les mobiles fonctionnent sous système d'exploitation Android, a réussi à rebondir et à faire oublier ce terrible fiasco.

Aujourd'hui, elle est deux fois plus appréciée que la marque à la pomme, dont les smartphones fonctionne sous iOS, son propre système d'exploitation.

D'autres opérations marketing prévues ?

Sur la boîte du smartphone haut de gamme offert aux 200 passagers particulièrement chanceux du vol IB0513, un petit mot sympathique avait été laissé par le fabricant, rappelant ainsi la terrible mésaventure du Galaxy Note 7 : « ll y a un an, nous vous avions demandé de l'éteindre, nous vous souhaitons aujourd'hui la bienvenue à bord. »

Pour le moment, on ignore si de nouvelles opérations marketing de ce genre seront menées sur des vols d'autres compagnies aériennes et plus particulièrement en France... Qui sait ce qui peut vous arriver la prochaine fois que vous monterez à bord d'un avion ?