Publicité
Publicité
5

À Marseille, l'ambiance est redevenue électrique entre la direction et les supporters après l'incident survenu en marge de la rencontre de Ligue Europa entre le club phocéen et le club portugais de Vitória Guimarães.

Si le coup de tête de Zidane sur Marco Matteratti avait fait le tour du monde et trouvé son lot de justificatifs, pas sûr que le coup de pied de Patrice #Evra connaisse un #Avenir aussi compatissant. Et pour cause, le désaveu du public marseillais est consommé depuis un moment concernant celui que Rudi Garcia considère comme son joueur d'expérience. Tout juste bon à motiver les troupes, voilà néanmoins ce qu'en pensent certains.

Publicité

Alors, pour l'international tricolore très apprécié du staff phocéen [VIDEO], l'avenir s'annonce en pointillés. L'heure semble peut-être venue pour lui de raccrocher les crampons. En effet, comme le veut la logique disciplinaire, l'ancien capitaine des Bleus vient de recevoir sa mise à pied de Jacques-Henry Eyraud pour son geste un brin surréaliste, dans l'attente des conclusions de l'enquête menée en interne par le club.

Evra joue la fierté

Alors qu'il avait jusque-là réussi à éviter de faire des vagues, le latéral français a tenu à marquer le coup d'éclat de l'équipe olympienne face à Caen dimanche soir. En effet, avec cette victoire qui s'inscrit parmi les plus belles de la saison, le joueur de 36 ans a fait le choix de féliciter ses coéquipiers depuis son compte instagram.

L'occasion aussi pour lui d'adresser de chaleureux remerciements à ceux qu'il qualifie de "vrais supporters marseillais".

Publicité

Peut-être le signe précurseur d'un mea culpa à venir, avant un possible départ. Il faut bien le reconnaître, le public phocéen ne semble plus vraiment disposer à revoir Pat sur le terrain, alors que l'OM se montre de nouveau menaçant [VIDEO].

Les options de l'OM

Si l'UEFA voudra se montrer ferme sur ce cas inédit dans l'histoire de la compétition, l'#OM pourrait bien lui couper l'herbe sous le pied en limogeant son arrière droit par avance. Un arrangement à l'amiable serait déjà à l'œuvre dans ce sens entre l'état-major phocéen et Evra. Une solution que beaucoup estiment d'ailleurs profitable aux deux parties.

D'un autre côté, la direction marseillaise tient à se montrer particulièrement intraitable à l'égard des supporters impliqués dans ce malencontreux incident. Une bonne nouvelle pour Patrice Evra qui espère les voir interdits d'accès à des stades de football. Une sortie par la petite porte toutefois pour celui qui a marqué un temps sa génération.