Lundi, Twitter a fait face à de nombreuses questions d'utilisateurs sur sa plateforme sur la raison pour laquelle la société n'avait pas supprimé les tweets de Donald Trump sur la Corée du Nord, et si le tweeter de Trump avait violé les règles de l'entreprise. Ces règles indiquent que la société peut suspendre un compte qui est réputé pour avoir diffusé des menaces violentes; attaques contre des personnes fondées sur la race, la religion, le genre et plus encore « abus ciblé ou harcèlement d'autrui ». Des règles qui semblent s'appliquer à #Donald Trump, le président des #Etats-Unis ayant menacé de détruire l'actuel régime nord-coréen.

Donald Trump, meilleur publicitaire pour Twitter ?

#Twitter s'est empressé de répondre à ces interrogations en déclarant que lorsqu'il envisageait de supprimer un tweet, l'un des facteurs tient compte de l'actualité et de l'intérêt public du post.

La société a également déclaré qu'elle « s'engageait à la transparence et à informer les gens de ce qui se passe dans le monde ». « Cela a longtemps été une politique interne et nous allons bientôt mettre à jour nos règles publiques pour le refléter. Nous devons faire mieux à ce sujet, et ce sera le cas », a déclaré Twitter dans sa réponse. Actualité oblige, les tweets de Donald Trump ne seront donc pas supprimés.