En ce matin du lundi 11 décembre, seulement un mois après l'attaque bélier [VIDEO] du 31 octobre qui avait fait 8 morts, New York a de nouveau été prise pour cible. Le suspect est un homme de 27 ans nommé Akayed Ullah venant du quartier de Brooklyn et que plusieurs médias américains supposent être originaire du Bangladesh et arrivé sur le territoire américain il y a quelques années.

Une explosion de bombe artisanale

À l'heure de pointe, celui-ci faisait exploser un "engin explosif rudimentaire" près de la gare routière Port Authority de Manhattan, non loin de la 42ème rue et de la 8ème avenue. Le chef de police new-yorkais James O'Neill a précisé que l'engin aurait apparemment explosé prématurément, et que, par conséquent, il était destiné à un autre endroit.

Le terroriste a été arrêté et hospitalisé, souffrant de blessures et de brûlures dont on ne connaît pas encore la gravité.

Trois personnes ont été blessées, cependant, aucune n'est en danger de mort selon les pompiers présents sur place. Les forces de l'ordre new-yorkaises ont rapidement bouclé le quartier et fait évacuer la gare routière située à proximité, ainsi que les stations de métro aux alentours, tout ceci dans le calme selon les journalistes de l'AFP présents. Le président républicain Donald Trump [VIDEO] a immédiatement été mis au courant de la situation d'après la Maison Blanche, mais ne s'est pas exprimé sur le sujet.

Une future revendication de Daesh ?

Désormais, la question qui se pose, et qui est présente sur toutes les lèvres, est : "Daesh va-t-il revendiquer cet attentat ?".

Nous savons que l'état islamique est financé par la contrebande de pétrole et de gaz, les pillages de banques mais encore le trafic d'êtres humains, mais aussi que cette organisation revendique la plupart des attentats perpétrés dans le Monde... Les informations arrivent au compte-gouttes mais Akayed Ullah aurait effectivement agi au nom de Daesh. Cependant, l'état islamique ne s'attribue que rarement une #Attaque lorsque l'auteur est toujours vivant.

Nous pouvons imaginer cette ville totalement bouleversée d'avoir eu à subir à nouveau le terrorisme, surtout lors de cette période de fêtes de fin d'année. New York, considérée comme "la capitale du Monde", avait reçu 60,3 millions de touristes en 2016. Elle est également la ville la plus peuplée des États-Unis et l'une des plus importantes du continent Américain. Alors, devons-nous craindre nos prochaines vacances au pays où le lait et le miel coulent à flot ? #Amerique #NewYork