Se faire discret, ce n'est pas vraiment l'habitude de Donald Trump. Depuis le début de son mandat, le président des Etats-Unis n'a eu de cesse de se mêler de tous les dossiers, dont certains brûlants, notamment celui concernant la Corée du Nord. Mais sur la Syrie, Donald Trump [VIDEO] ne communique que très peu. Sans doute cela répond-t-il à la volonté de ne pas froisser la Russie, avec laquelle les relations ne sont pas au beau fixe. Les Russes sont des alliés du régime syrien de Bachar al-Assad. En novembre dernier, Poutine et Trump étaient tombés d'accord sur la nécessité d'un processus de paix dans ce pays du Moyen-Orient.

Trump d'accord avec la Russie ?

Donald Trump est également convaincu qu'une intervention militaire en Syrie n'est pas une solution.

Renverser Bachar al-Assad ne fait donc pas partie des plans du président américain... ou alors ce ne sera pas à lui de se salir les mains. Clairement, le président des USA utilise le dossier syrien afin de tenter de réchauffer ses relations avec la Russie de Vladimir Poutine. Quitte à mettre l'ONU et la communauté internationale dans l'embarras, car les Etats-Unis portent évidemment une voix capitale dans tout dossier complexe comme celui-ci.