L'ONU s'est prononcé en urgence. Le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a appelé à une enquête indépendante sur les affrontements meurtriers à Gaza entre les Palestiniens et les troupes israéliennes, tandis que les membres du Conseil de sécurité ont appelé à la retenue des deux côtés.Le conseil n'a pas décidé d'action ou de message commun après une réunion d'urgence vendredi soir. Le Koweït l'a convoqué quelques heures après la journée la plus sanglante de Gaza [VIDEO] depuis la guerre transfrontalière de 2014 entre Israël et le Hamas, le groupe islamiste qui dirige la bande côtière.

Israël et Palestine se rejettent la faute

Seize personnes ont été tuées et plus de 750 blessées par les tirs israéliens alors que des milliers de manifestants palestiniens ont marché jusqu'à la frontière avec Israël, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

Selon l'armée israélienne, des milliers de Palestiniens ont lancé des pierres et roulé des pneus brûlés sur les troupes, des hommes armés palestiniens ont tiré sur des soldats lors d'un incident et des militants tentaient de mener des attaques sous couvert de manifestations. Désormais, l'enquête indépendante de l'ONU va suivre son cours.