Les échanges économiques et socio-culturels sont en toute chose l'apanage des relations bilatérales entre plusieurs États et nations amis. Le CCERE (centre de commerce extérieur et de relations extérieures) qui est un centre spécialisé dans la facilitation les échanges commerciaux et diplomatiques, s'immerge facilement dans cette frange des relations internationales. Le directeur de ce centre monsieur Ibrahim Zakari s'attèle quotidiennement à ce que ces relations puissent prospérer dans la légalité et la légimité. Comptant parmi son staff des professionnels dans chaque domaine (comptables, juristes, informaticiens, avocats, communicateurs...) sollicité, le CCERE accompagne chaque entreprise ou tout investisseur susceptible de s'installer au Cameroun.

Coopérant régulièrement avec différentes entreprises d'affaires, le centre s'investit également dans la coopération inter-nations, liée par des échanges commerciaux et culturels. D'où la mise sur pied de la CBBC (Cameroon-Botswana Business Council) à travers le CCERE. Monsieur Ibrahim Zakari a travaillé d'arrache-pied dans ce processus de facilitation des relations commerciales avec le Botswana.

Le but de cette coopération est de promouvoir, faciliter les échanges économiques et culturels, entre les pays de la sous-région de l'Afrique centrale. La CBBC étant une société à responsabilité limitée au capital de 1.000.000 de francs CFA. La gérance de la CBBC SARL est assurée pour une durée indéterminée par monsieur Ibrahim Zakari.

Le CBBC vers un échange fructueux et équitable

Ce nouveau partenariat avec le CBBC permettra de susciter et stimuler les échanges [VIDEO] économiques et culturels entre les pays de la CEEAC (communauté économique des États de l'Afrique centrale) et la république du Botswana.

Top vidéos du jour

Ces partenariats permettront de renforcer les capacités des entrepreneurs des pays de la CEEAC et la république du Botswana dans le domaine de l'entreprenariat et des investissements en matière d'économie et de culture. Il s'agira aussi d'œuvrer pour une meilleure exploitation des opportunités économiques, et culturelles dans la CEEAC et en république du Botswana, pour les entrepreneurs de l'un ou de l'autre pays. Dans cette configuration d'échanges, le CCERE aidera à contribuer à la promotion du commerce international, des services et des investissements.

Ce qui consistera à promouvoir et diffuser les instruments et les termes de facilitation du commerce international. Les rôles seront essentiels lors de ces nouvelles codifications et également en qui va concerner la balance commerciale dûment instaurée. Le but ultime sera de promouvoir des modes alternatifs, et de réglementer des litiges (conciliation, médiation, arbitrage). Ensuite de mener une action efficace et suivie dans les domaines économiques, cultuels, et juridiques, afin de contribuer à la croissance harmonieuse et à la liberté des relations économiques et internationales. En second recours, le rôle du CBBC sera de fournir des services pratiques et spécialisés à la communauté [VIDEO] internationale des affaires, de favoriser le rapprochement effectif, et de coopérer entre les hommes d'affaires des différents pays et les organisations qui les unissent.