C'est une grande découverte pour le monde de l'archéologie ! De nombreuses pièces d'importance ont été découvertes par une équipe d'archéologues fin juillet, dans les montagnes du Kazakhstan. Parmi les pièces retrouvées par les spécialistes, on trouve notamment des pièces de monnaie, des flèches, ainsi que des boucles d'oreille. Cette nouvelle découverte nous fait en apprendre plus sur la vie d'un ancien peuple, aujourd'hui disparu. D'après les scientifiques, ces objets datent d'il y a au moins 2800 ans.

Publicité
Publicité

Une grande découverte au milieu du Kazahstan

Presque totalement en or, ce très vieux trésor fait le bonheur des archéologues, qui vont pouvoir en apprendre davantage sur les Sakas, le peuple à l'origine de ces pièces. Faute de documents jusque-là, les experts vont maintenant pouvoir se pencher sur le mode de vie de ces personnes. Car depuis toujours, les seuls renseignements à leur sujet évoquaient un groupe nomade qui venait d'Asie centrale, et qui gardait un mode vie complexe.

Un trésor vieux de 2800 ans vient d'être découvert par un groupe d'archéologues au Kazakhstan
Un trésor vieux de 2800 ans vient d'être découvert par un groupe d'archéologues au Kazakhstan

La dernière information à la disposition des scientifiques est la langue parlée par les Sakas, qui se rapproche de l'iranien moderne.

Ces boucles d'oreilles, ces flèches, ces pièces de monnaie ainsi que des animaux sculptés ont été découverts par une équipe provenant de l'Institut d'archéologie Margulan près d'un immense Kourgane princier, c'est-à-dire une zone où sont entreposés les tombes des personnages qui ont eu de l'influence dans le passé.

Publicité

L'étonnement de ne pas voir la tombe vide à leur arrivée est l'une des premières interrogations des membres de l'expédition, étant donné qu'elle renfermait un trésor d'une très grande valeur.

De nouveaux renseignements sur les Sakas au milieu des terres kazakhs

Cette exploration a permis aux scientifiques d'établir un premier profil du peuple Sakas. D'après leurs premières conclusions et surtout au vu de la qualité des pièces d'or, ces gens étaient de très bons orfèvres.

Les autres investigations entreprises sur place ont également permis de découvrir que ce peuple avait un attrait particulier pour l'or, mais s'intéressait également aux armes et aux chevaux.

Ce mausolée antique a-t-il fini de déceler tous ses secrets ? Pour le moment, les archéologues sont très satisfaits des multiples découvertes liées à l'exploration de ce tumulus, et devraient poursuivre leurs recherches dans les jours à venir. Quoiqu'il en soit, ces pièces de presque 3000 ans d'âge ne vont pas manquer de susciter de nombreuses fascinations à travers le monde.

Publicité

Lire la suite et regardez la vidéo