Publicité
Publicité

Le Cameroun compte beaucoup d'âmes de bonne volonté prêts à faire rayonner l'image du pays. Le prince Théophile Kwendjeu, de part son aura bienfaitrice, s'investit quotidiennement à ce que ses actes puissent rejaillir en deçà de sa personnalité. Doué de son expression libre, ce partisan de longue date du RDPC (rassemblement démocratique du peuple Camerounais), joue sa partition en se rapprochant des plus démunis. Suite à ses nombreuses sorties publiques et à ses réalisations, il s'est une fois de plus vu être récompensé par une association.

Publicité

Il a donc été primé par Mosaïques International (association de la presse pour la paix et le développement), qui est basée dans la sous région Cemac. L'objectif de cette association, est d'accompagner toutes les valeurs qui s'activent positivement dans la zone Cemac (communauté économique et monétaire d'Afrique Centrale).

C'est sous le feu des projecteurs, qu'il a reçu cette distinction de Grand Prix de L'Excellence Panafricaine. Cette cérémonie s'est déroulée le dimanche 8 décembre 2018, à l'hôtel Sawa dans la ville de Douala.

La présence d'un bon nombre de journalistes a auréolé cette soirée de récompense. Théophile Kwendjeu a été primé pour sa contribution à l'amélioration des conditions de vie des populations de la sous région Cemac, globalement et singulièrement du Cameroun.

Une distinction qui honore grandement ses actions

Avec sa casquette d'homme au dynamisme avéré, il demeure un humaniste philanthrope, et l'administrateur chevronné de plusieurs entreprises. Récemment descendu dans la région de l'Ouest, précisément dans le département du Ndé, il a procédé à une remise de dons aux associations locales.

Publicité

Cette donation a été offerte dans le cadre des cadeaux de fin d'année considérés ici comme gage d'aide au développement.

Originaire de cette région, les présidents d'associations ayant reçu des legs, l'ont à leur tour fait parrain de la communauté Medùmba. Agissant sous l'autorité du chef de l'État son excellence Paul Biya, ses actions qui prônent la paix et le vivre ensemble, demeurent salutaires pour les populations. Travaillant au bien-être de ses concitoyens depuis plusieurs années, Théophile Kwendjeu opte pour un partage équitable des valeurs identitaires de son pays.

Théophile Kwendjeu, prône le vivre ensemble

Ce jeune Camerounais qui est parallèlement promoteur et PDG de société, fait également dans le management, et la promotion d'entreprises dans la sous région. Encré dans le métier depuis un bon nombre d'années, cet adepte de la confraternité sociale, a récemment offert un hôpital à Mantem II. Après la pause de la première pierre, Théophile Kwendjeu s'est ensuite dirigé dans la région de l'Ouest pour une autre remise de dons à Bazou.

Amoureux des us et coutumes de son pays, c'est ainsi qu'on a pu le voir parcourant plusieurs régions du territoire camerounais.

Publicité

Cependant, après avoir donné un bref discours de remerciement à la réception de son prix, cet albâtre en la matière, promet plus d'engagement. Son ultime combat comme il aime bien le citer est d'offrir un cadre propice au partage, à la paix et à la cohésion sociale.