Au Cameroun depuis le 20 février 2019, Madame Matshidiso Moeti, Directrice Régionale Afrique de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), a visité plusieurs formations sanitaires de la place. Il s'agit entre autres de l'hôpital du District de Biyem-Assi (Yaoundé 6), et du Centre Mère-Enfant de la Fondation Chantal Biya. Ensuite elle fera une communication sur la Couverture Santé Universelle (CSU) à l'université de Yaoundé I en FMSB (faculté de médecine et de sciences biomédicales).

Son parcours va se terminer le 22 février 2019 avec une conférence de presse au ministère de la santé (MINSANTE). Toutefois, Mme la directrice s'est entretenue avec le MINSANTE, le Dr Malachie Manaouda durant la journée du 21 février, ensuite elle a effectuée une visite guidée au district de l'hôpital de Biyem-Assi.

L'accueil a été des plus spectaculaires avec une réunion avec le personnel dirigeant du ministère et une brève présentation des travaux sanitaires effectués au Cameroun.

Cependant, un bref exposé a été projeté dans la salle de conférence. Il s'agissait entre autres du point sur le système de gestion des incidents et du centre des opérations des urgences sanitaires. Il a été édifié par le Dr Etoundi Mballa. Les risques sanitaires ont tour à tour été cités (sécurité sanitaire lié à un appel à la solidarité mondiale...). Par ailleurs, le Programme de Sécurité Sanitaire Mondial (GHSA), proposé par l'ancien chef d'Etat américain Barack Obama a également été évoqué.

La présentation a porté sur la mise en place de gestions d'incidents, la présentation des infrastructures (Centre National des Opérations d'Urgences) et de quelques mesures à prendre sur cet aspect. L'évocation de la plateforme de santé publique, du renforcement des capacités de tous les acteurs et du Plan National de Développement Sanitaire ont aussi été mis sur le tapis. Comme l'a dit le représentant de l'OMS au Cameroun, "le travail doit être établit sur les opportunités de mobilisation du travail et des ressources.

Le but étant de mener à bien l'information concernant les systèmes de santé des pays voisins, le Cameroun reste dans cette optique d'implémenter la mise sur pied de la CSU".

Le Dr Matshidiso Moeti satisfaite du travail sur le terrain

La CSU devra également s'accompagner avec le "Digital health" qui profère une synthèse et une programmation directe contrôlée par le monde du digital. Le cas spécifique de le Poliomyélite a été évoqué par Mme Matshidiso Moeti lors des échanges avec le personnel dirigeant du MINSANTE.

Par ailleurs, le Dr Matshidiso Moeti, originaire du Botswana, est la première femme directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

Durant les quatre dernières années, elle dirigé de main de maître la transformation du bureau régional de l'OMS pour l'Afrique en une organisation responsable et axée sur les résultats. Durant son mandat, l'OMS Afrique s'est attachée à améliorer la sécurité sanitaire et la CSU et à aider les pays à mettre en œuvre l'ODD-3 (Objectifs de développement durable). Des partenariats solides ont été développés avec divers partenaires de développement de la santé bilatéraux et multilatéraux.

Une visite qui comble les attentes de la directrice régionale

Comptant plus de 35 ans d'expérience nationale et internationale, elle a rejoint le Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique en 1999 et a occupé plusieurs postes. Il s'agit de celui de directrice régionale adjointe, directrice des maladies non transmissibles, représentante de l'OMS pour le Malawi. Elle a également été la coordinatrice de l'équipe de soutien inter-pays pour les pays d'Afrique du Sud et de l'Est et conseillère régionale pour le VIH/Sida. C'est donc avec cette attentisme qu'elle a pu visiter l'hôpital du district de Biyem-Assi en présence des autorités (Mr le Maire Jacques Yoki Onana, le préfet et le directeur de l'hôpital). Accueillie en grande pompes par le personnel de l'hôpital, Dr Moeti était accompagnée du MINSANTE le Dr Malachie Manaouda, de son SG Mr Alim Hayatou et du Représentant OMS Cameroun. Après le discours de bienvenue du Maire, la visite a continué dans la salle prénatale, à l'administration de vaccins (Poliomyélite) à 4 enfants et à un entretien avec le personnel de l'hôpital. Les rencontres avec le Premier Ministre, le Ministre des Relations Extérieures, et auprès du Chef de l'Etat son Excellence Paul Biya, ont également été programmées.

Ayant dirigé l’initiative «3 millions d’ici 2005» de l’OMS en africaine, Dr Moeti a permis aux personnes infectées par le VIH d’accroître considérablement l’accès aux médicaments antirétroviraux. Ce pourquoi elle félicite le Cameroun pour ce combat qui est celui d'éradiquer cette maladie. Elle félicite tous les efforts consentis à travers les progrès sanitaires au Cameroun et augure une meilleure approche dans ce secteur. Assez confiante des progrès constatés sur le terrain, Dr Moeti a dit voir le Cameroun hissé parmi les pays fédérateurs de la Couverture Santé Universelle.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite