L'art ne cesse de poursuivre son ascension vers la créativité et vers l'inconnu. Traversant simultanément cette "récréativité" contemporaine, les emules conjointes de chaque passage se transmet avec magnanimité ceci avec un versant parfois jugé par l'inconnu. Le duo Errances et Résonances de part son originalité, propose subjectivement d'explorer cette phase quelques peu rédhibitoire de la pensée de l'être.

Publicité
Publicité

Césaré et Minkana présentent Hélène Breschand et Ze Jam Afane sous leur plus simple apparence artistique. Se duo travaille ensemble depuis 11 ans et vivent une belle aventure humaine et musicale avec des valeurs et des rêves en commun.

Cette dualité empreinte d'émotions et de découvertes vient de France et du Cameroun. Hélène Breschand s'occupe des compositions avec la Harpe en y mettant un peu de voix pour accompagner son partenaire vers ses rêves ou ses réalités parfois inavouées.

Publicité

Ze Jam Afane le compositeur émet dans la durabilité sa transcendance systémique spirituelle lors de ses représentations scéniques. Leur projet "Errances et Résonances" est cette emphase avec laquelle ces deux prévaricateurs sociologiques et culturels cherchent ensemble leur poussière. Une conférence de presse a donc été organisée le 29 avril 2019 au Musée Ethnographique des Peuples de la Forêt à Yaoundé.

Elle concernait la tournée à Yaoundé qui se déroule du 28 avril au 7 mai 2019. Les différents endroits où ils se produiront sont le Street Corner, Othni (laboratoire de théâtre), le CIPCA, le Boukarou Lounge, l'espace culturel Camaroes et l'association l'Arbre à Musique.

Errances et Résonances, un duo inaliénable

Interrogé sur ses aspirations représentatives et conceptuelles, Ze Jam Afane, se dit être un poète universel qui touche tout les cœurs sans distinction de races.

Très à même de parler de sa culture Bantou, ce fils d'une célébrité Camerounaise ressasse en permanence les adjuvants préconçus des affres du "Mvet". En effet, ayant comme héritage héréditaire la création artistique que lui a légué son père (rédacteur de l'hymne national du Cameroun), cet artiste poursuit sa quête vers l'édification de sa culture.

"Nous retrouvons la somme du grand monde d'hommes et de femmes, que nous avons nécessairement été depuis les premiers temps de l'homme..." S'est exprimé Ze Jam Afane concernant son parcours artistique au delà de Errances et Résonances. Doctorant en Droit (juriste), il a préféré poursuivre sa passion et de laisser son empreinte dans cette immensité terrestre appelé univers.

Publicité

Une scène aux abois d'une dualité exhaustive

Ses Errances (qui caractérise chaque individu selon lui) projettent avec minutie chaque vice et chaque entité qui nous défini en tant qu'être humain. Ne se sentant nullement comme un acquis imposé par sa si riche culture, l'artiste met également en lumière l'héritage laissé par les ancêtres. Les performances de "Errances et Résonances" sont d'abord une recherche de l'amour de tous ceux qui ont précédés ce monde et de ceux qui sont présents actuellement.

Publicité

Hélène Breschand et Ze Jam Afane, dans leur déliquescence autonomisée vers la culture artistique profonde, exultent le respect et le partage. Errances et Résonances apparaît invraisemblablement telle un accord vers l'unicité des peuples et des communautés. Car selon Ze Jam, tous les êtres humains proviennent d'une seule même chair malgré cette séparation appelée race.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite