Le Cameroun, pays d'Afrique Centrale doté d'un multiculturalisme et d'une diversité culturelle plurielle, détient plusieurs stratégies sécuritaires visant à mieux protéger ses populations. Subissant quelques troubles dans les régions du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest), le gouvernement a décidé d'accélérer la remise de dons aux déplacés internes de ces régions. Le chef de l'État S.E Paul Biya a envoyé un convoi humanitaire en faveur des populations et des déplacés internes des régions du NOSO.

A cet effet, un convoi de 54 camions contenant des matelas, des couvertures ou encore des denrées alimentaires a été présenté ce 13 juin 2019 à l'esplanade de l'Hôtel de ville de Yaoundé. C'était en présence du Minat Paul Atanga Nji, du gouverneur et du préfet du Mfoundi et de l'ambassadeur de l'Union Européenne au Cameroun S.E Hans-Peter Schadek. "Les souffrances dans le NOSO préoccupent le Chef de l'État. Nous nous occupons de cette distribution depuis un an, mais c'est la toute première fois que nous avons un convoi de 54 camions qui vont se déployer dans les régions du NOSO", a dit le Ministre de l'Administration Territoriale (Minat) Paul Atanga Nji.

Le Cameroun au chevet des populations et des réfugiés internes

Le Président de la République a mit des moyens importants pour assurer un soutien constant et permanent aux populations déplacées internes dans ces régions. Le Minat a été doté d'un budget de 12.716.500.000 de FCFA destiné au Plan d'Assistance Humanitaire d'Urgence. Cela permet au gouvernement camerounais de trouver des solutions aux différents problèmes qui se posent au déplacés et au réfugiés.

Le Cameroun va également recevoir les apports de plusieurs partenaires étrangers qui viendront en appuis pour aider ces nécessiteux ayant subi les affres du terrorisme. La présence de l'ambassadeur de l'Union Européenne est d'une grande nécessité pour le Cameroun. Celle-ci veille à la gestion des programmes et des projets de l'aide extérieure de la Commission Européenne. S.E. Hans-Peter Schadek l'a souligné en mettant en évidence ce convoi destiné aux déplacés et réfugiés internes des régions du NOSO.

Des dons utiles à une réinsertion effective

Les déplacés et réfugiés internes sont au préalable recensés puis pris en charge par le gouvernement. "On peut dire que le pire est derrière nous, ce pourquoi vous avez pu voir les images de la ville de Buéa il y'a trois semaines. Il y'avait près de 8000 personnes au stade de Buéa avec des vivres pouvant nourrir près de 4500 personnes". A fini le Minat face à la presse.

Le Plan d'Assistance Humanitaire d'Urgence a été mis sur pied par le chef de l'État avec plusieurs domaines d'intervention. Ceux-ci concernent le logement, l'agriculture, l'élevage, l'alimentation, l'éducation, la santé, l'état civil et l'alimentation en eau potable.

Toutefois, il est prévu une prise en charge psycho-sociale pour des populations victimes de traumatismes et de violences physiques. Ce convoi de 54 camions qui va quitter la ville de Yaoundé en direction des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, sera diligenté par les militaires qui s'occuperont de les redistribuer.

À cet effet, ils iront également dans les zones les plus reculées afin de faire profiter ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir se déplacer. Le gouvernement camerounais reste serein et se dit confiant quant à la protection des biens et des personnes de la République.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite