L'industrie du cacao produit de plus en plus de dérivés en Afrique. Certes la plus grande production du cacao après transformation reste le Chocolat. Partiellement produit en Afrique, il est le plus souvent commercialisé en Occident. Sur un concept novateur et premium, le premier chocolat "made in Cameroun" Nya Mboa a vu le jour grâce au partenariat de la SOCTRACAO et de l'Ivoirien Axel Emmanuel. En effet, en visite au Cameroun, cet ancien banquier diplômé en Droit, va effectuer un séjour au Cameroun dans le but de promouvoir ce nouveau chocolat.

Nya Mboa qui est purement camerounais, est 100% produit et transformé au pays. SOCTRACAO (société commerciale et de transformation de cacao) se trouve en effet à Douala (Ndokoti), et a été créé depuis 2015 par Mr Ndeh Dieudonné. Sachant que les fèves traitées de nos jours sont exposées à une moisissure précoce, la société a besoin de mettre à jour ce processus pour être dans les normes. Depuis sa création jusqu'au jour d'aujourd'hui, SOCTRACAO a transformé environ 37 tonnes de fèves de cacao en beurre et poudre de cacao, faisant ainsi fluctuer l'économie locale.

Ses produits vont de l'alimentaire aux cosmétiques avec des équipements nécessaires à la transformation de la fève. Ce pourquoi plusieurs enseignes commerciales font désormais confiance aux produits de la SOCTRACAO. La distribution se fait dans les supermarchés (Carref Santa Lucia Saker, Sawa Food Market, Mahima...). Son ambition est d'atteindre une transformation de 2000 tonnes de fèves de cacao à l'horizon 2022.

Le cacao du Cameroun mis en avant

SOCTRACAO entend rapidement se développer et s'imposer comme le leader sur le plan local avec des ambitions s'étendant dans la sous-région Afrique Centrale. Inscrite au registre de commerce N°RC/DLA/2015/B/704 avec le NIV MO21512265119W, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 90.000.000 FCFA ces 5 dernières années. Elle se classe naturellement parmi les PMI à fort potentiel.

Par ailleurs, le processus de transformation étant la plupart du temps artisanal, il ne garantit aucune hygiène alimentaire pouvant donner une extraction de beurre d'une possession de 90%.

C'est ainsi qu'est né "Cocoa Revolution" (de sa collaboration avec Axel Emmanuel) dans le but d'accroître les revenus des agriculteurs et des coopératives. Elle va inciter ces deux entrepreneurs à générer la création d'emploi grâce à la mise en œuvre de pratiques standardisées dans la chaîne de valeur cacao. Ce qui au fil du temps a vu naître la mini-chocolaterie de qualité 100% pur cacao du Cameroun avec la naissance de Nya Mboa.

Un chocolat destiné aux productions locales

La venue de l'Ivoirien Axel Emmanuel va manifestement permettre aux artisans locaux de bénéficier d'une formation de 4 jours dans le domaine de la transformation. Ces derniers pourront à leur convenance se lancer individuellement, leur permettant ainsi d'augmenter leur capacité de production de chocolat du terroir. L'objectif de cette entreprise de transformation est de mettre sur pied une mini-chocolaterie moderne sur une durée de 3 mois. Elle pourra avoir une capacité minimale de 25.000 productions de tablettes de chocolat par mois, dans une nouvelle entreprise où le capital reste ouvert à tous.

Les produits de SOCTRACAO sont de trois gammes. Il y a les produits alimentaires sous le label Goshen (beurre de cacao, amandes de cacao à croquer...), les cosmétiques sous le label Splanderm (laits de toilette, savons au beurre de cacao, à la bave et coquille d'escargot..). Et enfin les équipements sous le label Ndeh-Tech. Il s'agit du local Made Cocoa Processing Equipment (torréfacteur, presse à vis et hydraulique, tamis automatique, four a résistance, broyeurs à meule et à marteau...). Toutes ces ambitions vont dans le sens de bâtir une entreprise leader de la transformation des produits agricoles locaux et à contribuer à l'émergence du continent africain.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite