La jeunesse souvent surnommée le fer de lance de la nation, propose aisément de nouvelles facultés d'adaptation pendant les vacances. Alors survient les nombreux apprentissages dont elle peut profiter pour se créer de nouveaux concepts et formations. Sur ce, 1000 jeunes sont venus de plusieurs pays de la sous-région. Il s'agissait du Tchad, du Sénégal, du Gabon, de la Centrafrique et du Cameroun pour cette 2e édition. Il est également appelé camp entrepreneurial et civique international. Ce camp a été appelé Universités de Vacances Utiles.

L'édition s'est passée du 1er au 12 août 2019 dans la ville de Maroua au Cameroun.

La ville de l'Extrême-Nord était ainsi appelé "Capitale des vacanciers africains" durant les multiples formations. Les jeunes venus de la sous-région Afrique Centrale et ont travaillé au Lycée Bilingue de Maroua. C'était une exclusivité pour la capitale de l'Extrême-Nord. Cette édition a été organisée par l'association Family Club. En outre, 2845 jeunes ont postulé pour participer à ce camp. Malheureusement seulement 1000 jeunes ont été retenus. Le manque de financements a également été une des causes de cette restriction de participation.

Un camp réservé à l'entrepreneuriat

Ce camp s'est tenu sur 12 ateliers de formation pratique aux métiers à forte capacité d'autonomisation des jeunes pour leurs apprentissages. Les formations variaient entre la Couture, la Coiffure, la Mécanique auto, l'Entrepreneuriat, la Nutrition, la Transformation des Produits Agropastoraux et la Décoration. Diverses améliorations ont notamment été notées par rapport à l'année précédentes à la première édition à Ngaoundéré à Wame Grand du 25 juillet 2018 au 3 août 2018.

Jonas Yedidia Alirou promoteur de Family Club et des UVJ s'est dit très satisfait des innovations enregistrées cette année.

Plusieurs organes administratifs ont répondu présents à cette rencontre sous-régionales de la jeunesse africaine. Elecam (Elections Cameroon) l'organe en charge des élections s'est occupée du rôle et de la participation des jeunes. L'organe a ainsi insisté sur l'inscription de la jeunesse sur les listes électorales lors des élections et sur l'éducation et la formation. La CNPS (Caisse nationale de prévoyance sociale), quant à elle s'est penchée sur l'assurance volontaire et la nécessité de pouvoir s'affilier dans le but d'assurer l'avenir.

Les jeunes dans le crédo de l'innovation

La police qui était dans son optique de protéger les biens et personnes et la lutte contre la délinquance juvénile dans les milieux ruraux et urbains. Maitre Dourwe Honorine chef des impôts a également été l'une des invitées spéciales pour éduquer et édifier ces vacanciers. Pour le final des activités, les vacanciers ont effectué des travaux d'intérêt communautaires d'assainissement. Ils ont travaillé et nettoyés le grands espaces de la ville de Maroua.

Le 12 août 2019, Journée internationale de la Jeunesse, une marche commémorative a été organisée pour marquer la fin des activités. Cela consistait à refuser d'être enrôlé dans les camps de hors la loi et de pourfendeurs d'anarchies.

Cet acte a été pris en compte dans le but de sensibiliser cette jeunesse contre les actes terroristes et les violences en tout genre. Toutefois, les régions de l'Est et de l'Ouest sont dans le calendrier du prochain camp en juillet 2020.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite